Retour Fil d'actualités économiques | Publié le 26/05/20

AGS face à l'Everest.-

Pour l'instant préservée par les mesures de soutien public (-45% sur le nombre de dossiers ouverts en avril), l'Association de garantie des salaires s'attend à un effet ciseau: cotisations en recul (du fait des reports massifs de charges et du recul de l'emploi) et explosion des avances consenties (jusqu'à 700 millions d'euros trimestriels), le tout s'accompagnant d'une dégradation des récupérations (déjà -12,8% annuels en 2019). Bilan: l'AGS pourrait avoir besoin d'un milliard d'euros de trésorerie d'ici la fin d'année (contre un excédent de 350 millions fin mars). L'Unedic pourrait alors faire office de banque.

Suivez-nous !

 

gestion activité autoentrepreneur

 

 

Restez informé !

Abonnez-vous gratuitement à nos lettres d'actualité trimestrielles...

externalisation paie

 

Top