Retour Publications d'expert | Publié le 02/12/20

COVID-19 : les actualités du jeudi 3 décembre

« La chance est la faculté de saisir les bonnes occasions » (Douglas MacArthur)

 

Chères Clientes, chers Clients,

 

Vous avez le sentiment d’être un peu perdu avec toutes ces routines cassées? Rassurez-vous, vous n’êtes pas les seuls.

Ce n’est pas le moment de baisser les bras, mais plutôt de continuer à anticiper le rebond qui va être fort.

Une bonne nouvelle ? Sans penser être représentatif d’un bon échantillon statistique, nous pouvons vous dire que, pour le moment, les entreprises qui sont nos clients tiennent bon. Pour preuve, en faisant le tour de nos bureaux, nous recensons nettement moins de dépôt de bilan qu’en période habituelle. On attendra les véritables statistiques pour le confirmer. Certes la période est en mode montagnes russes, mais pensez plutôt au soleil à venir avec rebond.

 

MAINTENANT

 

___1) FONDS DE SOLIDARITE : Demain vous pourrez faire votre demande, sur le site impots.gouv.fr, pour novembre. On le sent bien, vous êtes un peu perdu dans le dédale de dentelles. Y compris parce que pour certains secteurs, le montant de l’aide a changé si votre création d’entreprise est plus récente. Alors un petit récapitulatif de la situation actuelle ne fera pas de mal (NB : pour octobre, vous avez déjà pour la plupart rempli vos formulaires et même touché ce que la simulation sur le site donnait. Nous ne reviendrons pas dessus spécifiquement. De même on ne parlera du taux de 20% du CA que quand les textes officiels seront parus) :

  • Eligibilité : vous êtes une PME < 50 salariés, sans condition de chiffre d'affaires ni de bénéfice, ayant débuté votre activité avant le 30 septembre 2020, et qui
  1. avez été ou êtes concernée par une mesure d’interdiction d’accueil du public (fermeture administrative), quel que soit votre secteur d’activité,
     
  2. OU avez perdu plus de 50 % de votre CA, et pour cette catégorie, l’aide dépend de votre secteur d’activité : S1, S1Bis, S1bis avant ou après le 10/03, établissements recevant du public du type P «salle de danse», ou encore autres,
     
  • Les montants de l’allocation sont différents selon les cas :
  1. Fermeture administrative : simple = perte de CA 2020/2019 sur le même mois avec un maximum de 10 K€, sans prendre en compte dans le CA 2020 du CA réalisé en novembre 2020 sur les activités de vente à distance avec retrait en magasin ou livraison,
     
  2. Perte 50% du CA : plus complexe, mais heureusement il devrait y avoir un simulateur simplifiant l’opération sur le site : 
    · secteurs S1 : la perte de CA 2020/2019 avec un maximum de 10 K€
    · secteurs S1bis : avec perte > 80 % du CA pendant la première période de confinement (15mars-15mai) : une nouvelle aide compensant leur perte de CA jusqu’à 10 K€. Mais cette aide est plafonnée à 80% de la perte enregistrée sur novembre 2020 lorsqu’elle excède 1 500€, 
    · secteurs S1bis créées après le 10 mars 2020 : l’aide compense leur perte de CA pouvant aller jusqu'à 10 K€, plafonnée à 80% de la perte enregistrée sur novembre 2020 lorsqu’elle excède 1 500€, 
    · secteurs S1bis créées avant le 10 mars 2020 et qui n’ont pas enregistré de perte de CA de 80 % entre le 15 mars et le 15 mai 2020 : l’aide compense leur perte de CA jusqu'à 1 500 €, 
    · pour tous les autres : l’aide couvre la perte de CA jusqu’à 1 500 €
    · y compris pour les discothèques, sauf que pour elles, l’aide peut être complétée éventuellement par le biais du volet 2 des régions (cf. lettre du 30/11),

 

___ 2) AIDES multiples : un Décret n°2020-1485 du 1er décembre 2020, vient d’être publié au JORF d’hier pour les investissements pour la décarbonation de l'activité industrielle, le fonctionnement pour la chaleur bas carbone industrielle et le fonctionnement pour la vente de matières plastiques issues du recyclage. Il nécessite un petit décryptage : nous vous en dirons plus dans la lettre de demain. Patience.

 

___3) AAP : après les AAP déjà indiqués dans nos lettres précédentes du 91920 et 30 novembre, le gouvernement fait savoir que de nouveaux doivent être annoncés d’ici à la fin de l’année, dont notamment pour aider financièrement le :

  • Développement de l’hébergement d’urgence : soit financer l’investissement pour la création de tiers-lieux, cuisines partagées, lieux de restauration mobiles, restaurants solidaires à proximité des hôtels, 
     
  • soutien aux projets alimentaires territoriaux (PAT) : sous la forme de subvention accordée au porteur de projet, collectivités territoriales, associations, groupements d'intérêt économique et environnemental, collectifs d’agriculteurs, pour financer en partie des investissements en matériels (outils de transformation, logistique, stockage, etc.), ou immatériels (ingénierie, études, communication, etc.), le tout afin de prévoir son animation, mettre en place la gouvernance, fédérer les partenaires, participer au diagnostic territorial ou toute autre action permettant de faire émerger le PAT et son plan d’actions. Le 1er AAP a été lancé le 1er décembre jusqu’au 15 janvier 2021, 
     
  • l’émergence de projets dans le tourisme durable : Les TPE et PME, associations, SCOP, SEM…, et autres opérateurs dans le domaine du tourisme, notamment les restaurateurs et les hébergeurs implantés dans les zones rurales pourront voir leurs initiatives en matière de tourisme durable soutenues par des subventions, 
     
  • réemploi et le recyclage : soit les entreprises de l’économie sociale et solidaire ayant des projets prévoyants le réemploi et ceux correspondants aux activités de réduction et/ou de substitution des emballages plastiques notamment à usage unique, pour financer leurs investissements dans ce domaine.

Bien d’autres encore sur la création artistiquel’emploi des jeunes dans le sport, ou le soutien à la transformation numérique du sport,… D’ici-là fignolez vos idées.

Si vous souhaitez avoir une vision globale de TOUS les appels à projets en cours, le Gouvernement a aussi pensé à vous et publié un macro calendrier visuel : en pièce jointe,

 

___4) Facturation entièrement dématérialisée : c’est vraiment pour bientôt : soyez prêt ! Si vous en êtes encore à utiliser Excel, Word ou la Mano, cela va venir très vite. Le Gouvernement a décidé d’élargir le champ d'obligation de la facturation électronique à toutes les transactions domestiques entre entreprises entre le 1er janvier 2023 et le 1er janvier 2025. A terme, pas si éloigné que cela, l’Etat aura connaissance au fil de l’eau de l’activité des entreprises, les déclarations de TVA seront déjà pré-remplies et les entreprises auront une obligation de « e.reporting ». Pour le meilleur ou le pire !

 

 

 

STRATÉGIE CT ET LT

___1) Lucie de Silvestre-Besset de FINOVA Conseil aborde dans sa note, «L'art du renoncement» et surtout comment cela peut prendre une véritable dimension tactique,

 

___2) Déjà la 50ème minute OPTIMISTE de Jean-Marc Bonnet, dirigeant de FINOVA Conseil. Il a décidé de nous parler des avantages de : « l'altruisme », cette attitude qui rend heureux.

Si vous souhaitez voir ou revoir tous les épisodes de la minute OPTIMISTE, retrouvez-les en cliquant ici !

 

« La chance est la faculté de saisir les bonnes occasions » (Douglas MacArthur)

 

Bon courage.

Les collaborateurs et associés du Groupe FIMECO Walter France.

Suivez-nous !

 

gestion activité autoentrepreneur

 

 

Restez informé !

Abonnez-vous gratuitement à nos lettres d'actualité trimestrielles...

externalisation paie

 

Top