Retour Les actualités POST-COVID | Publié le 12/04/21

COVID-19 : les actualités du lundi 12 avril 2021

« Il n’y a pas de situation désespérée, il n’y a que des gens qui désespèrent » (Victor Hugo)

 

Chères Clientes, chers Clients,

Le fonds nouveau est paru pour mars. Plus que de la dentelle, nous entrons dans l’Art de l’enluminure.

Gageons qu’il restera une variante à venir pour avril 2021 et qu’après ce sera derrière nous :

 

MAINTENANT

 

___1) FONDS DE SOLIDARITE : MARS de nouvelles spécificités apportées par le Décret n° 2021-422 du 10 avril 2021, par rapport à l'aide au titre du mois de février 2021. ATTENTION, comme désormais pour janvier et février 2021 (cf. nos lettres du 24/02/21 et 11/03/2021), le législateur a réécrit entièrement un nouvel article, le 3-24 pour mars 2021 plutôt que de jouer aux jeux des 7 erreurs, mais il y a des différences par rapport à janvier et février naturellement. Pour vous faciliter la tâche, nous vous avons à la fois récapitulé le tout et souligné les différences :

> Les conditions pour avoir droit au Fonds au titre de mars 2021 sont :

  • interdiction d'accueil du public sans interruption du 1er mars 2021 au 31 mars 2021 et avoir subi une perte de CA, y compris le CA réalisé sur les activités de vente à distance, avec retrait en magasin ou livraison, ou sur les activités de vente à emporter, > 20 % durant la période comprise entre le 1er mars 2021 et le 31 mars 2021. AIDE = l'option la plus favorable : soit le montant de la perte de CA dans la limite de 10 Ke, soit 20 % du CA de référence,

 

  • interdiction d'accueil du public au cours (et c’est la nouveauté du mois !) d'une ou plusieurs périodes comprises entre le 1er mars 2021 et le 31 mars 2021 et ont subi une perte de CA, y compris le CA réalisé sur les activités de vente à distance, avec retrait en magasin ou livraison, ou sur les activités de vente à emporter, > 20 % durant la période comprise entre le 1er mars 2021 et le 31 mars 2021. AIDE =
  1. Si perte de CA > 50 % : l'option la plus favorable : soit le montant de la perte de CA dans la limite de 10 Ke, soit 20 % du CA de référence,
  2. Si perte de CA < 50 % : le montant de la perte de CA dans la limite de 1,5 Ke,
     
  • OU perte de CA > 50 % en février 2021 ET leur secteur d’activité principale appartient à l'une des 4 catégories suivantes :
  1. S1 (nouvelle liste en vigueur au 12 avril) : AIDE = idem février = 
    Si perte de CA > 70 % : l'option la plus favorable : soit le montant de la perte de CA dans la limite de 10 Ke, soit 20 % du CA de référence, 
    Si perte de CA < 70 % : l'option la plus favorable : soit le montant de la perte de CA dans la limite de 10 Ke, soit 15 % du CA de référence,

     

  2. S1 bis (nouvelle liste au 12 avril) ET elles remplissent au moins une des 3 conditions suivantes (pas de changement mais rappel) : 
    * soit création avant le 1er mars 2020, perte de CA > 80 % durant la période comprise entre le 15 mars 2020 et le 15 mai 2020 par rapport au CA de référence sur cette période, 
    * soit une perte de CA > 80 % durant la période comprise entre le 1er novembre 2020 et le 30 novembre 2020 par rapport au CA de référence, avec des variantes de calcul selon qu’elles ont débuté leur activité entre le 1er janvier 2020 et le 30 septembre 2020, ou après le 1er octobre 2020, 
    * soit, si création avant le 1er décembre 2019, une perte de CA annuel entre 2019 et 2020  > 10 % ; NB : le CA de l'année 2019 = CA mensuel moyen réalisé entre la date de création de l'entreprise et le 31 décembre 2019 ramené sur douze mois,

     

  3. autre secteur que S1 et S1b  et activité principale dans le commerce de détail, à l'exception des automobiles et des motocycles, ou la location de biens immobiliers résidentiels, et sont domiciliées dans une commune, mentionnée à l'annexe 3 (montagnes liste jointenon modifiée depuis la dernière),

     

  4. nouveauté de février maintenue pour mars, mais avec une réduction de la surface : activité principale dans le commerce de détail et au moins un de leurs magasins de vente situés dans un centre commercial comportant un ou plusieurs bâtiments, dont la surface commerciale utile est supérieure ou égale à 10 000 m2 (contre 20 000 m2 jusqu'alors), a fait l'objet d'une interdiction d'accueil du public sans interruption (pas de changement) du 1er mars 2021 au 31 mars 2021, en application de l'article 37 du décret du 29 octobre 2020 précité.

     

  5. Les personnes physiques ou, pour les personnes morales leur dirigeant majoritaire ne sont pas titulaires, le 1er mars 2021, d'un contrat de travail à temps complet, avec un effectif salarié annuel de l'entreprise> 1,

     

  6. Elles ont débuté leur activité avant le 31 décembre 2020 (au lieu du 31 octobre 2020 pour février),

     

  7. Pour les points 2. 3. 4. ci-dessus : AIDE = idem février= 
    Si perte de CA > 70 % : l'option la plus favorable : soit 20 % du CA de référence, soit 80% de la perte de CA dans la limite de 10 Ke,… si la perte de CA < 1500 euros : 100% de la perte de CA, 
    * Si perte de CA < 70 % : l'option la plus favorable : soit 15 % du CA de référence, soit 80% de la perte de CA dans la limite de 10 Ke,… si la perte de CA < 1500 euros : 100% de la perte de CA,

 

  • toutes les autres entreprises ont droit à une aide de la perte de CA avec max. 1,5 Ke, si :
  1. perte de CA> 50 % en mars 2021,
  2. les personnes physiques ou, pour les personnes morales leur dirigeant majoritaire ne sont pas titulaires, au 1er mars 2021, d'un contrat de travail à temps complet. …
  3. l'effectif du groupe < 50 salariés.
  4. elles ont débuté leur activité avant le 31 décembre 2020,

> plafond toujours à 200 Ke au niveau groupe,

> le délai de la demande d‘aide est fixé au maximum au 31 mai 2021,

> comme pour janvier et février 2021, nous vous passons les détails, ils seront intégrés dans la plateforme de calcul,

> ATTENTION : il est ajouté aux lignes 121 à 128 des secteurs S1B  : « ou des entreprises du secteur des domaines skiables » pour permettre aux entreprises réalisant > 50 % de leur CA avec des entreprises du secteur des domaines skiables de bénéficier du dispositif du fonds de solidarité. Cf. pièce jointe,

 

___2) PGE et autres fonds d'aides financières et garanties de l'ETAT : les Arrêtés autorisant des PGE ou des aides financières et garanties de l’Etat aux sociétés ou entités suivantes, ATELIER REGIONAL DE REALISATIONS INDUSTRIELLES, PACIFIQUE JARDIN PAYSAGE, UNITY SEMICONDUCTOR, THEONE, pour respectivement 0.2 Me, 0.4 Me, 1.3 Me,  0.6 Me, ont été publiés au JORF récemment.

 

MAINTENANT, mais pour TRES BIENTOT

 

___1) Appel à entrepreneurs : « lance ta startup Deeptech Numérique avec Inria Bordeaux sud-ouest ! » : pour vous aider à développer un projet dans la deeptech numérique et rejoindre Inria Startup Studio en septembre 2021. Cadre stratégique, soutien opérationnel sur la construction du projet (coaching, ateliers, formations, mise en réseau, etc.), contrat de travail jusqu’à 12 mois et jusqu’à deux porteurs par projet, enveloppe budgétaire pour l’achat de matériels utiles au développement du projet. Avant le 28 avril 2021 : cliquez-ici,

 

___2) AAP « création d'applications et de plateforme numérique » : pour financer des projets numériques à destination d'un public vulnérable : création de plateforme, de logiciel, d’application numérique, animation de communauté, création d’objet connecté, aménagement ou ouverture de lieux (Fab Lab, espace de coworking, espace public numérique...), création de contenu pédagogique, de dispositif culturel multimédia. Jusqu’au 06/05/2021 : cliquez-ici,

 

___3) Filière FERROVIAIRE : 

  • AMI : « CORIFER 2021 » : subventions et avances remboursables pour les entreprises ou entités de recherche et innovation de la filière ferroviaire, qui accélèrent la mise sur le marché de technologie, de service et/ou de solution ambitieuse, innovante et durable en matière de mobilité. Jusqu’au 9 juin 2021 : cliquez-ici,

 

___4) Filière TOURISME : 

  • AAP : « Slow Tourisme - Fonds Tourisme Durable » vague 1 : entre 14 et 200 Ke, soit 70% max. du coût du projet, pour accompagner des acteurs de la filière du tourisme dans la conception de leur offre de services permettant de développer une offre de slow tourisme, afin de faire émerger de nouveaux projets touristiques éco conçus. Jusqu’au 14/06/2021 : cliquez-ici,
     
  • AIDE ADEME « Fonds Tourisme Durable » : de 5 << 200 Ke, pour des projets de transition écologique vers un tourisme durable, en zone rurale et ayant l'une des activités de restaurations ou d’hébergement touristique : cliquez-ici,

 

___5) Filière ESS : 

  • Aide FONDS d’URGENCE 30  Me : aide de l’État de 5 K€ (de 1 à 3 salariés) à 8 K€ (de 4 à 10 salariés) pour les associations intervenant dans le champ de l’économie sociale et solidaire (ESS). Jusqu’au 30/11/2021 : cliquez-ici,
     
  • AAP « PrixPrev mobilités et sécurité » : pour valoriser les actions de prévention de la délinquance menées par les acteurs contribuant à la sécurité urbaine. Jusqu’au 30/04/2021 : cliquez-ici,
     
  • AAP  « Etudiants et Innovation alimentaire » : 30 Ke pour soutenir des initiatives favorisant l'accès des étudiants à une alimentation saine et abordable. Jusqu’au 03/05/2021 : cliquez-ici,
     
  • AAP « Prix de la Solidarité étudiante » : soutien financier et soutien technique sous forme d'expertise, grâce au programme de mécénat de compétences qui implique des salariés du groupe Veolia. Afin d’encourager la prise d'initiative et l'implication des étudiants de l'enseignement supérieur au service de projets d'intérêt général. Jusqu’au 30/04/2021 : cliquez-ici,
     
  • PRIX « fracture numérique en temps de Covid » : pour mettre en lumière et soutenir des actions fondées sur l’entraide, notamment intergénérationnelle, pour que chacun ait accès aux moyens de communication essentiels. Jusqu’au 19/04/2021 : cliquez-ici,
     
  • AAP « Réinventer nos communs pour amplifier la transition écologique » : pour des projets élaborés sous forme d'alliance - rassemblant la société civile, des acteurs privés (lucratifs ou non) et des collectivités territoriales et/ou autres instances publiques - et pourvus de modes de gouvernance et de gestion collectifs. Jusqu’au 25/05/2021 : cliquez-ici,

 

___6) Filière CULTURE : 

  • FONDS D'URGENCE AUDIOVISUEL : l’aide pour les auteurs et compositeurs d’une musique originale d’un court, long métrage, documentaire ou d’une série TV soutenue par le CNC, dès 40% de perte de revenu (contre 50% avant), est prolongée de 3 mois soit jusqu’au mois de juin 2021 : cliquez-ici,
     
  • Fonds de sauvegarde des producteurs et distributeurs phonographiques : afin de compenser une quote-part des pertes d’exploitation sur la période du 1er avril 2020 au 31 mars 2021. Plafond 1,1 Me. Le formulaire vient d’être mis en ligne et 8 avril 2021. Vous n’avez que jusqu’au 12 mai 2021 pour faire votre demande cliquez-ici,
     

___7) REGION NOUVELLE-AQUITAINE : 

  • « Aides au développement de très petites entreprises (TPE) » : aides de 10 à 50 Ke selon les thèmes :
  1. stratégie : subvention de 10 K€ maximum, plafonnée à 50 % des dépenses éligibles…
  2. investissement : subvention d’un montant de 50 K€ maximum, plafonnée à 30 % des dépenses éligibles…
  3. recrutement : subvention de 50 % maximum du salaire brut chargé sur 12 mois à temps plein, du salarié recruté en CDI ou CDD (> ou égale à 12 mois).
  4. export : Subvention d’un montant de 20 K€ maximum, plafonnée à 80 % des dépenses éligibles sur 18 mois.
  5. cliquez-ici,
  • AAP « Centres de suivi et de prise en charge des auteurs de violences conjugales » : pour soutenir le déploiement, le renforcement ou la création de centres de suivi et de prise en charge globale des auteurs de violences sur les territoires,… Jusqu’au 23 mai 2021 : cliquez-ici,
     
  • AAP « MILDECA 2021 » : pour soutenir des actions pour lutter contre les addictions chez les jeunes, maîtriser l'alcoolisation excessive, festive ou quotidienne, protéger les publics vulnérables, réduire les addictions aux écrans. Jusqu’au 7 mai 2021 
  1. Charente : cliquez-ici,
  2. Charente maritime : cliquez-ici,

 

___8) Consultez régulièrement nos pages spéciales sur :

 

___9) Et si vous connaissez des micro-entrepreneurs, suggérez-leur notre plateforme, spécialement créée pour eux, MonEntrepriz :

 

 

PRET pour le REBOND ?

 

___1) Les bons plans de l’Interview Fimeco Walter France : vous n’aviez pas eu le temps de tout regarder. Vous étiez néanmoins intéressé par certains des sujets. Nous comprenons fort bien. C’est la raison pour laquelle nous vous avons découpé les précédentes interviews sur de petits thèmes flash de courte durée (2,5 mn maxi) et vous les proposons au fur et à mesure. Aujourd’hui : Christophe RICHARD (GBS services) : « pourquoi sécuriser ses approvisionnements ? » : cliquez-ici,

 

___2) « les 8 conseils sur la sécurité numérique » de la part de notre équipe d’Acropole expert informatique : cliquez-ici et sur Youtube.

 

___3) Une fois que l’on a « trouvé une nouvelle clientèle », (Cf. le 10ème épisode de l’OPERATION REBOND), il est parfois nécessaire de « recruter un profil atypique » en misant sur le potentiel, l’innovation et donc l’avenir. C’est donc le thème du 11ème épisode de l'OPERATION REBOND de Jean-Marc BONNET, dirigeant de FINOVA Conseil ou comment en profiter pour gérer en permanence des situations complexes et surtout nouvelles.

Si vous souhaitez voir ou revoir tous les épisodes de l'Opération Rebond, retrouvez-les en cliquant ici !

Et n'oubliez pas, la série de la Minute Optimiste reste disponible. Retrouvez-là en cliquant ici !

 

« Il n’y a pas de situation désespérée, il n’y a que des gens qui désespèrent » (Victor Hugo)

 

Bonne semaine.

Les collaborateurs et associés du Groupe FIMECO Walter France.

Suivez-nous !

 

 

 

Restez informé !

Abonnez-vous gratuitement à nos lettres d'actualité trimestrielles...

Le Groupe FIMECO Walter France

est membre de la FCI :

FCI

 

Top