Retour Publications d'expert | Publié le 31/03/20

COVID-19 | Les actualités du mardi 31 mars 2020

Chères Clientes, chers Clients,

Chaque jour apporte aussi son lot de remontées terrain. Aujourd'hui, le financement du BFR :

 

___ 1) BPI : une interview exclusive de Patrice BEGAY, Directeur exécutif de la communication de BPI France, un des leaders inspirants de cette banque publique d'investissement, accordée à notre réseau Walter France : lire l'interview.

 

___ 2) Article dans Le Figaro : ce mardi 31 mars, Le Figaro reprend des citations de Pascal FERRON dans cet article « Ces professionnels mobilisés pour soutenir les entreprises » (téléchargez l'article en entier)

 

___ 3) Prêt PGE : « Prêt garanti par l'Etat ». C'est désormais l'abréviation du prêt bancaire garanti en grande partie (90% sauf grandes entreprises pour lesquelles le % est moindre) par la BPI que nous avons évoqué récemment. C'est donc l'occasion pour nous de rappeler quelques points de détails du processus : téléchargez la fiche produit.

  • Nous ne savons pas combien de temps va durer le confinement total ni comment se déroulera le redémarrage, notamment pour tous les points de vente et de tourisme fermés complètement : il faut prévoir le plus large possible ou attendre d'avoir plus de visibilité si votre trésorerie le permet. Si vous avez demandé trop, vous le rembourserez en fin d'année par anticipation sans pénalité,

 

  • Le montant maximum correspond à 25% du CA 2019, ou un ratio de masse salariale, comme 2 fois la masse salariale 2019 pour les sociétés innovantes qui n'ont encore que peu de CA, ce qui ne veut pas dire non plus que c'est ce qu'il faut demander systématiquement (attention, SCI exclues), 

 

  • La banque, qui prend un risque sur les 10% restants, va vous demander des éléments pour justifier ce prêt. La BPI prend une commission de garantie qui vous sera refacturée (0,25% pour les PME < 250 salariés ou 50Me de CA). Si vous êtes une PME, votre banque ne peut pas vous demander d'autres garanties !

 

  • Si cette banque est l'une de vos banques habituelles, elle vous connait déjà et a procédé régulièrement à l'évaluation de votre risque. Un tableau de trésorerie prévisionnel mensuel jusqu'à la fin de l'année nous semble indispensable, mais il ne nous semble pas nécessaire à ce stade de fournir une masse inconsidérée de documents, autres que les comptes 2019 s'ils sont prêts ou ceux de 2018 autrement pour étalonner les 25% de CA,

 

  • La décision de la banque doit être rapide (quelques jours), ce qui ne doit pas être un problème si vous êtes un « bon risque » pour eux, 

 

  • NB : si vous avez un pool bancaire, c'est le pool qui doit donner son pré-accord, 

 

  • Si la banque donne un pré-accord, la BPI valide après, selon le processus décrit dans le document que nous avons posté précédemment sur le site rappelant les démarches à effectuer pour bénéficier du prêt.

 

  • Notre conseil : consultez plusieurs banques. Pour le moment, vous ne pouvez bénéficier que d'un prêt, mais à partir de mai, vous pourrez en demander d'autres, toujours dans la limite des 25% du CA,

 

  • Avant la fin de l'année, avant le 31 décembre 2020, il vous faudra décider du mode de remboursement ou de conversion de ce crédit de trésorerie en crédit à moyen terme d'1 à 5 ans. Attention, le taux de garantie augmentera alors.

 

  • Si aucune banque n'accepte : il reste la solution du médiateur du crédit (cf. ci-dessous).

 

 

___ 4) Médiation du crédit : en ces moments troublés, vous pouvez rencontrer encore plus de problèmes avec :

  • vos banquiers (refus de crédit, refus de rééchelonnement, demandes disproportionnées, etc...) 
  • ou avec des clients, même grands comptes, qui utilisent des arguments peu audibles actuellement pour ne pas payer des créances anciennes ou demander des échelonnements de nouvelles créances en dehors des délais légaux imposés par la loi LME, ...

Vous pouvez saisir rapidement le Médiateur du crédit en ligne, gratuitement et avec réponse sous 48h : https://mediateur-credit.banque-france.fr

En 10 ans : 80% des affaires traitées correspondent à de l'assistance aux TPE (< 10 salariés). En 2018, le médiateur du crédit a reçu plus de 2000 dossiers dont 1155 dossiers ont été instruits et clos. 

Depuis mi-mars, la médiation du crédit a mis en place une procédure accélérée et les demandes d'instructions ont connu un bon spectaculaire mais continuent à être traitées :

 

___ 5) PME et ETI : vous faites partie des 26000 PME et ETI qui travaillez pour le Ministère des Armées ? Si oui : des mesures ont été prises pour permettre le paiement de vos factures < 5000€ sans attendre la signature de l'attestation du service réalisé.

 

___ 6) Le pas à pas pour déposer la demande d'aide exceptionnelle du fonds de solidarité : la notice pour réaliser la demande de 1500€ est éditée. Toutes les démarches sont expliquées dans ce document.

 

 

A vos prévisionnels et bonne négociation.

Les collaborateurs et associés du Groupe FIMECO Walter France.

Suivez-nous !

Restez informé !

Abonnez-vous gratuitement à nos lettres d'actualité trimestrielles...

 

Top