Retour Publications d'expert | Publié le 17/03/21

COVID-19 : les actualités du mercredi 17 mars 2021

« La manière d'accélérer votre succès, c'est de doubler votre taux d'échec » (Thomas John Watson)

 

Chères Clientes, chers Clients,

Dans cet océan d’incertitudes et de tango argentin, période durant laquelle les non-initiés découvrent l’aléa et les contraintes des capacités de production, quelques bonnes nouvelles pour les entrepreneurs qui entreprennent, cela ne fait de mal à personne… :

MAINTENANT

___1) ACTIVITE PARTIELLE : Lors d’une réunion avec les partenaires sociaux pour discuter de la sortie de crise, Elisabeth Borne a annoncé la prolongation des règles actuelles de prise en charge au titre de l’activité partielle jusqu’à fin avril, soit :

  • reste à charge nul pour les entreprises des secteurs protégés,
  • reste à charge de 15 % pour les autres secteurs,
  • maintien de l’indemnité à 84 % du salaire net pour les salariés.

Nous vous tiendrons, bien entendu, informés dès la publication des Décrets.

 

___2) IMPORTANT : décision prises restant à acter : le Gouvernement vient d’annoncer une série de décisions favorables, qui demandent encore à être concrétisées par des Décrets futurs. Compte tenu de leurs caractéristiques, nous faisons une petite incartade à nos principes :

  • les aides de l’État à l’apprentissage (primes jusqu’à 8 Ke pour l’embauche d’un apprenti) seront valables jusqu’à la fin de l’année 2021, (Cf. notre dernier point sur le sujet dans la lettre du 2/3/2021),
     
  • la prime de 4 Ke à l’embauche d’un jeune en CDI ou CDD de plus de 3 mois sera prolongée jusqu’au 31 mai, au lieu du 31 mars prochain (Cf. notre dernier point sur le sujet dans la lettre du 1/2/2021),
     
  • la prime exceptionnelle pour le pouvoir d’achat, dite « prime Macron » de 1 000 euros défiscalisée et exonérée de cotisations sociales sera non seulement reconduite pour 2021, mais avec en outre la possibilité d’augmenter le montant de cette prime jusqu’à 2 000 euros pour les branches et les entreprises qui négocieront des éléments de revalorisation de métiers et pour les entreprises qui ont mis en place un accord d’intéressement.

A suivre donc attentivement pour l’inévitable distorsion de contraintes entre l’annonce et la loi…

 

___3) Filière AGRICOLE : IMPORTANT : une nouvelle convention collective nationale pour le secteur agricole entre en vigueur le 1er Avril prochain. De nombreux points, habituellement traités par les conventions collectives locales, seront dorénavant harmonisés au niveau national. Ce texte prévoit notamment :

  • un nouveau barème pour les indemnités de départ en retraite,
  • des heures pour recherche d’emploi en cas de licenciement,
  • un traitement particulier des temps de déplacements professionnels et la mise en place d’un régime de retraite supplémentaire pour les salariés non cadres,
  • mais la principale nouveauté est l’aménagement d’une nouvelle classification conventionnelle, basée sur 5 critères :
  1. technicité,
  2. autonomie,
  3. responsabilité,
  4. management,
  5. relationnel. 

    Pour chaque critère, l’employeur doit définir un niveau, correspondant à un nombre de points, le total de ces points permettant de définir la classification conventionnelle (12 paliers) et le salaire minimum correspondant. Cette évaluation, qui peut potentiellement aboutir à une reclassification de certains postes, doit être menée par les employeurs du secteur avant l’établissement des paies d’Avril 2021. 

    Pour plus de détails : cf. la note jointe.

 

___4) Filière BOIS : AIDES à l'investissement apportées aux entreprises de première transformation du bois : l’Arrêté du 12 mars 2021 vient préciser les modalités de mise en œuvre de ce régime d'aide à l'investissement dans le cadre du plan de relance :

  • Les taux d'aide seront fonction de la taille et de la situation géographique d'implantation de l'entreprise,
  • la demande d'aide est à effectuer auprès du directeur ou la directrice de la DRAAF ou de la DAAF territorialement compétente,
  • attention : dans la limite des crédits budgétaires disponibles.

 

___5) PGE et autres fonds d'aides financières et garanties de l'ETAT : les Arrêtés autorisant des PGE ou des aides financières et garanties aux sociétés et entités MAGNIER INDUSTRIES, INNODEC, DEMEUSY ET CIE, BERRY RADIATEURS, pour respectivement  0.8 Me, 0.5 Me, 0.5 Me, 0.3 Me, ont été publiés au JORF récemment.

 

___6) DEFICIT SECURITE SOCIALE : Il est finalement bien moindre que prévu ! Et ressort à 38,6 Mds, quand il était prévu à 49 Mds, soit tout de même plus de 10 Mds de moins ! Pratiquement le même niveau que le précédent record de déficit de 2010 après la crise financière de 2008. Mais la situation est grandement différente. Cette fois-ci, et quand dans quelques semaines une large partie de la population sera vaccinée, le rebond va être très fort. Les raison de ce déficit moindre ? Des recettes plus importantes que prévues de 6,7 Mds sur les salaires du secteur privé et de 1,4 Mds sur les travailleurs indépendants. De bonnes raisons d’espérer. Bien entendu, du fait de la crise COVID-19, les dépenses sont à la hausse…

 

___7) CREATIONS d’ENTREPRISES : encore un net rebond sur février des créations d’entreprises tout type confondus, nous révèle l’INSEE : + 3,8%, contredisant également les prévisionnistes pessimistes de plateau :

  • les secteurs des transports (+13,5%), l’hébergement et la restauration (+9,5%), et les services aux ménages (+8,5%) tiennent le haut du pavé,
  • « le nombre cumulé d’entreprises créées au cours des trois derniers mois (décembre à février) est en nette hausse par rapport aux mêmes mois un an auparavant (+15,4 %) ». C’est l’INSEE qui le dit…
  • Les micro-entrepreneurs battent de nouveaux records : 2/3 des créations avec 114000 sur les 2 premiers mois de 2021. Et leur rythme de création ne cesse de progresser de mois en mois. Preuve que c’est un véritable phénomène de société. Nous avons bien fait de créer une plateforme juste pour eux : pour le découvrir, cliquez-ici : MonEntrepriz.

    Et pour découvrir notre article publié à ce sujet : cliquez-ici,

 

 

MAINTENANT, mais pour l’AVENIR

 

___1) BIO-TECHNOLOGIES :  un nouveau fonds, Argobio, vient de lever 50 M€ afin de créer et de lancer dans les cinq prochaines années au moins cinq sociétés de biotechnologies innovantes, pionnières de leur secteur, sur la base de projets scientifiques innovants précoces issus des instituts européens de recherche académique : cliquez-ici,

 

___2) Filière AGRO-ALIMENTAIRE : AMI « Besoins alimentaires de demain » : pour identifier les projets prioritaires, qui seront rapidement financés dans le cadre d’appels à projets ultérieurs, dès lors qu’ils ont une composante innovante pour assurer à terme le développement et la mise en œuvre à l’échelle industrielle de produits, procédés technologiques ou services innovants. Les priorités sont pour des aliments plus sains et durables, de nouveaux outils pour répondre aux besoins des consommateurs, de la formation et de l’emploi. Jusqu’au 28 mai 2021 : cliquez-ici,

 

___3) Filière ESS : 

  • AAP « prix pour la promotion de l’ingénierie et de l’innovation sociale » : pour des projets originaux dans le domaine social ou médico-social permettant l’amélioration des conditions de vie ou d’accompagnement de personnes en difficulté sociales. Jusqu’au 30/04/2021 : cliquez-ici,
     
  • AAP « makesense / makesense_sprint » : pour des porteurs d'idée d’utilité sociale qui souhaitent passer de l'idée à l'action : cliquez-ici,
     
  • AAP «  Les Canaux et Le Fantastique Programme » : pour des associations ou entreprises sociales, de toutes tailles, qui proposent un projet ambitieux et innovant, ayant un impact direct sur des enjeux sociaux et/ou environnementaux et souhaitant être accompagnés dans leur digitalisation. Jusqu'au 31 mars 2021 : cliquez-ici,
     
  • AAP «  Les Canaux et Le Social Starter » : pour des porteurs de projets à impact social et/ou environnemental en phase de lancement. Jusqu'au 20 mai 2021 : cliquez-ici,

 

___4) AAP « Plan de relance Biomasse Energie et Entreprises » BCIAT 2021 : pour accompagner de nouveaux projets de PME-PMI permettant de substituer les énergies fossiles, notamment le charbon, les fonds « Chaleur » et « Décarbonation ». 2 dates de clôture : les 17 mai et 14 octobre 2021 : cliquez-ici,

 

___5) AAP « Plan de Relance - Fonds Décarbonation de l’industrie » : annoncé dans notre lettre du 25/01, l’aide à l'investissement pour la décarbonation, permettant de réduire les émissions de gaz à effet de serre de sites industriels vient de sortir. Uniquement pour les gros investissements > 3 Me. 2 dates de clôture : les 17 mai et 14 octobre 2021 : cliquez-ici,
 

___6) REGION ILE DE France :

  • AAP « Ingénierie de formations professionnelles et d'offres d'accompagnement innovantes (IFPAI) » : 6 M€ pour des projets d'ingénierie de formation ambitieux et innovants portés par des consortiums de partenaires privés et publics, visant à accompagner les entreprises et leurs dirigeants dans l'anticipation des mutations économiques et organisationnelles, en encourageant le développement de solutions innovantes. Jusqu’au 31 décembre 2021 : cliquez-ici,
     
  • AAP « TP’up Relance et PM’up Relance » : les aides TP’up, PM’up et PM’up Covid-19 évoluent pour continuer à « aider les TPE et PME porteuses d’une stratégie de croissance et créatrices d’emplois », mais avec de nouvelles priorités (sauvegarde d’entreprises stratégiques menacées, relance de l’activité économique, pour tous les secteurs) :

    **TP’Up Relance : pour les TPE < 2 M€ de CA, pour financer un plan de développement sur 12 à 18 mois, avec une subvention allant jusqu’ à 55 K€ par an (150 K€ pour les projets répondant aux enjeux de souveraineté, à fort potentiel de création ou de maintien d’emploi, ou de sauvegarde de savoir-faire menacés) : cliquez-ici,

    **PM’Up Relance : pour les PME < 5 000 salariés et < 50 M€ de CA, pour financer des actions d’investissement, de brevets, de conseil, de développement international et de recrutement de cadres, via une subvention allant jusqu’à 250 K€ par an (et jusqu’à 500 K€ pour les projets répondant aux enjeux de souveraineté, à fort potentiel de création ou de maintien d’emploi, ou de sauvegarde de savoir-faire menacés et 800 K€ pour des projets d’installation de nouvelles capacités de production d’envergure sur le territoire francilien) cliquez-ici,

    **Plusieurs dates de relève de candidatures seront programmées. La première est fixée au 30 mars 2021.


     
  • Filière MODE-DESIGN : « AAP Grands Prix de la Création de la Ville de Paris » : Pour des créateurs de talent. Jusqu’au 30 avril 2021 : cliquez-ici,
     
  • AAP « Empow'Her / programme Women Dare » : pour les femmes résidant en Île-de-France qui souhaitent se lancer pour entreprendre tout en ayant un impact positif, pour un accompagnement des tous premiers pas jusqu'à la création : cliquez-ici,
     
  • AAP « makesense for entrepreneurs / COMBO Jeunes » : pour aider des jeunes de 16 à 26 ans résidant en QPV en Île-de-France à concrétiser leur idée de projet à impact positif. Jusqu’au 28 mars 2021 : cliquez-ici,

 

___7) Consultez régulièrement nos pages spéciales sur :

 

PRET pour le REBOND ?

___1) L’Interview Fimeco Walter France : Vous connaissez bien, au travers de nos différentes interventions par le passé, notre étude constante des similitudes entre le monde des sportifs de haut niveau et celui des entrepreneurs.  Nous vous en offrons un nouvel aspect avec l’interview d’Éric ALARD, multiple champion, entre-autres Olympique de Bobsleigh, désormais coach d’entrepreneurs. Pour que les chefs d’entreprises pensent et agissent comme des sportifs, avec leurs objectifs précis de performance, malgré ou grâce aux contraintes, la recherche du bien-être pour mieux se dépasser et le faire partager à ses équipes.

 

___2) Les bons plans de l’Interview Fimeco Walter France : vous n’aviez pas eu le temps de tout regarder. Vous étiez néanmoins intéressé par certains des sujets. Nous comprenons fort bien. C’est la raison pour laquelle nous vous avons découpé les précédentes interviews sur de petits thèmes flash de courte durée (2,5 mn max) et vous les proposons au fur et à mesure. Aujourd’hui : Christophe RICHARD (GBS services)  : « Qu'est ce que la fonction achat dans les entreprises ? » : cliquez-ici,

 

___3) Le 4ème épisode de l'OPERATION REBOND de Jean-Marc BONNET, dirigeant de FINOVA Conseil, aborde un sujet d’actualité, mais qui risque de perdurer, de manière plus ou moins forte ou partielle selon les entreprises et les équipes. Il est donc d’importance : « l’Art de manager ses équipes à distance » : quelques trucs et astuces à connaitre.

Si vous souhaitez voir ou revoir tous les épisodes de l'Opération Rebond, retrouvez-les en cliquant ici !

 

« La manière d'accélérer votre succès, c'est de doubler votre taux d'échec » (Thomas John Watson)

 

Bonne semaine.

Les collaborateurs et associés du Groupe FIMECO Walter France.

Suivez-nous !

 

gestion activité autoentrepreneur

 

 

Restez informé !

Abonnez-vous gratuitement à nos lettres d'actualité trimestrielles...

externalisation paie

 

Top