Retour Les actualités COVID | Publié le 12/06/20

COVID-19 | Les actualités du vendredi 12 juin 2020

« Comment peut-on apprendre à se connaître soi-même ? Par la méditation, jamais, mais bien par l'action. » (Gandhi) 

 
 

Chères Clientes, chers Clients,

Surtout ne vous laissez pas impressionner par les chiffres des prévisions. Les entrepreneurs sont là pour contredire par leurs actions les prévisions des pessimistes et autres oiseaux de mauvais augure. Le gouvernement est là pour les aider à le faire.

Toujours pas de grands nouveaux textes officiels, mais on avance dans les précisions. Jugez plutôt et votre patience sera récompensée. Vous pouvez d’ores et déjà vérifier que vous êtes dans un des secteurs concernés pour bénéficier des exonérations !  :

 

MAINTENANT

 

___ 1) Fiches métiers et guides covid-19 : 1 nouveau guide publié par le Ministère du Travail sur le :

 

___ 2) Filière du BTP : A l’occasion du conseil des Ministres de mercredi, les mesures de soutien envisagées par le Gouvernement pour accompagner la reprise d’activité du secteur BTP (soit outre les classiques Fonds, PGE, AP…), dont nous reprenons ci-dessous les textes du communiqué de presse :

  • « le Premier Ministre a adressé le 9 juin 2020 aux maîtres d’ouvrage de l’État, pour leurs marchés de travaux, une instruction pour leur demander de négocier rapidement avec les entreprises du BTP : une prise en charge d’une partie des surcoûts directs liés à l’arrêt des chantiers et aux mesures sanitaires »,
  • « le Gouvernement a demandé aux préfets dans une circulaire du 20 mai 2020 de promouvoir des chartes définissant une approche solidaire des surcoûts entre les entreprises du BTP, les maîtres d’ouvrage, dont les collectivités et bailleurs, et les maîtres d’œuvre. Pour aider les collectivités territoriales à financer une partie de ces surcoûts, les préfets peuvent utiliser leur pouvoir de dérogation pour mobiliser des dotations de l’Etat (dotation de soutien à l’investissement local DSIL et dotation d’équipement des territoires ruraux DETR) »,
  • « Toutes les entreprises pourront demander un plan d’apurement de leurs charges sociales reportées depuis mars sur une durée pouvant aller jusqu’à 36 mois »,
  • « les entreprises de moins de 50 salariés qui ont subi des pertes de chiffre d’affaires importantes pourront bénéficier de remises de charges sociales jusqu’à 50% sur leurs échéances des mois de mars à mai, sur simple demande à leur URSSAF »,
  • 4,8 Mds d’euros afin d’accroître les investissements locaux, dont 1 Md va être ajouté par l’État à la dotation de soutien aux investissements locaux structurants des collectivités portant sur la santé, la transition écologique, notamment la rénovation thermique de bâtiments publics, et la rénovation du patrimoine, portant le total des dotations d’investissement de l’Etat aux collectivités locales en 2020 à près de 10 Mds.
  • Aide au aide au recrutement des apprentis, de 5 000 euros à 8 000 euros par contrat préparant à un diplôme jusqu’à la licence professionnelle, pour les entreprises < 250 personnes.

 

___ 3) CHR, Tourisme, Événementiel, Sport : les Décrets et Loi ne sont toujours pas sortis, mais un nouveau communiqué de presse vient préciser les mesures de ces filières, dans la continuité de ce qui avait été annoncé dans le plan de relance tourisme (cf. notre lettre du 25/05) :

  • AP : poursuite du bénéfice de l’activité partielle avec prise en charge à 100% de l’indemnité d’activité partielle pour les heures non travaillées jusqu’en septembre,
  • Fonds de solidarité : il reste accessible aux entreprises de ces activités, ainsi qu’aux artistes auteurs, jusqu’à la fin de l’année 2020. En outre, à partir du 1er juin, seront aussi éligibles les entreprises de ces secteurs ayant jusqu’à 20 salariés (contre 10 salariés actuellement) et réalisant un chiffre d’affaires allant jusqu’à 2 Me (au lieu de 1 million d’euros actuellement),
  • Exonération de charges sociales :
  1. Secteurs concernés : exonération de cotisations patronales (seules, soit la part salariale de précompte n’est pas inclue) acquittées ou reportées durant les mois de  mars  à  juin 2020  (au  titre des périodes d’emploi de février à mai) et l’Etat rajoute une aide au paiement des cotisations et contributions sociales de 20% de la masse salariale bénéficiant de l’exonération. 
    Travailleurs  indépendants  et  non-salariés  agricoles  appartenant à ces secteurs d’activité : il pourront bénéficier d’une réduction forfaitaire de cotisations égale à l’équivalent de 4 mois des cotisations dues en moyenne dans ces secteurs en 2019, 

     
  2. Micro-entrepreneurs : exonération des cotisations dues au titre des mois d’activité compris entre février et mai ou juin, 
     
  3. Les artistes-auteurs : réduction forfaitaire de cotisations sociales d’un montant variable calculée en fonction de leurs revenus 2019, 
     
  4. TPE des secteurs pour lesquels l’accueil du public a été interrompu jusqu’au 11 mai du fait des mesures sanitaires prises pendant le confinement : exonération calculée sur les cotisations patronales dues de mars à mai 2020 (au titre des périodes d’emploi de février à avril) et aussi le recours à l’aide égale à 20 % de la masse salariale versée sur ces trois mois, 
     
  5. Les travailleurs indépendants de ces mêmes secteurs (interruption de l’accueil du public) : réduction forfaitaire de cotisations égale à l’équivalent de 3 mois des cotisations dues en moyenne dans ces secteurs en 2019, 
     
  6. Pour tout cela, bien sûr, on attendra les modalités pratiques, et on vous informera aussitôt. 
     
  • ATTENTION : vous voulez savoir si votre entreprise se situe dans l’un des secteurs concernés : consultez la liste exhaustive des secteurs, en annexe au communiqué de presse en cliquant ici,

 

___4) Titres restaurant : IMPORTANT : l'ordonnance n°2020-705 du 10 juin 2020 vient de paraître au JORF d’hier venant prolonger la durée du fonds de solidarité jusqu'à la fin de l'année 2020, mais aussi préciser les mesures de contrôle du bon octroi des aides de ce fonds :

  • Rappels : l'ordonnance n°2020-460 du 22 avril 2020 avait déjà stipulé que les bénéficiaires des aides devaient conserver les documents attestant du respect des conditions d'éligibilité au fonds et du calcul de l'aide pendant 5 ans. Ces éléments pouvant être demandés par les agents de la DGFIP, en cas d'irrégularités, d'absence de réponse ou de réponse incomplète, les sommes indûment perçues seront récupérées par l’Etat,
  • Ce contrôle est étendu, par l’Ordonnance, aux agents publics affectés dans les services déconcentrés des administrations civiles de l'Etat.

 

___ 5) PGE : un Arrêté du 8 juin 2020 publié hier au JORF accorde la garantie de l'Etat à un PGE de 280 Me pour Nexans,

 

___ 6) Intérim : On l’avait promis. On le fait. Notre rendez-vous désormais hebdomadaire d’analyse, semaine après semaine, des évolutions des chiffres du CREDOC pour l’intérim en France. (Cf. pour les spéléologues nos lettres des 15/0429/045/0513/0520/0528/05 et 4 juin). 

Les chiffres de la semaine 23 (semaine dernière, soit la 4ème post déconfinement initial et la 1ère post déconfinement quasi total) sont revenus au calme plat à seulement +0,7%, après les premières euphories, toujours de manière assez uniforme, de cet indicateur de l’activité en France, désormais net après les rebonds à respectivement +13,1%+6,5% et +11,8% des  trois premières semaines de déconfinement. 

Nous attendrons de prochains chiffres avant d’en tirer des conclusions trop hâtives. Et surtout, une meilleure visibilité des métiers de convivialité à l’aube d’un peut-être nouveau relâchement, indispensable pour l’économie du déconfinement d’événements.

 

Prochaine lettre : 3ème Loi de finances rectificative pour 2020 (enfin, nous l’espérons !).

 

STRATÉGIE CT ET LT

 

___ 1) Encore plus en ces temps troublés, la communication est primordiale pour indiquer comment vous êtes différent des autres. Et dans la communication, la maîtrise parfaite de la langue et des « éléments de langage » en constitue l’une des clés. Nous ne pouvions pas ne pas aborder ce sujet dans cette lettre et vous laissons découvrir en cliquant ici les conseils du jour de Lucie de Silvestre - Besset, de FINOVA Conseil.

___2) Pour sa 17ème minute OPTIMISTE, Jean-Marc Bonnet, dirigeant de FINOVA Conseil a choisi de nous conter l’histoire des «  trois tailleurs de pierres  » ou comment l’état d’esprit peut tout changer : 

 

 

Si vous souhaitez voir ou revoir tous les épisodes de la minute OPTIMISTE, retrouvez-les en cliquant ici !

 

« Comment peut-on apprendre à se connaître soi-même ? Par la méditation, jamais, mais bien par l'action. » (Gandhi) 

 

Bon courage !

Les collaborateurs et associés du Groupe FIMECO Walter France.

Suivez-nous !

 

gestion activité autoentrepreneur

 

 

Restez informé !

Abonnez-vous gratuitement à nos lettres d'actualité trimestrielles...

Le Groupe FIMECO Walter France

est membre de la FCI :

FCI

 

Top