Retour Fil d'actualités économiques | Publié le 13/01/21

Cybermenace largement mésestimée.-

Le risque de défaillance augmente de 50% dans les 3 mois suivant une attaque informatique, estime un rapport sur l'impact des cyberattaques sur la valorisation d'une entreprise, publié par le cabinet Bessé, qui conclut à une dévalorisation moyenne de 8 à 10% suite à l'annonce d'une attaque. 76% des ETI ont subi un cyberincident en 2019, estime Bessé. Les chiffres de l'Anssi montrent pour l'an dernier un triplement voire un quadruplement des attaques par rançongiciels (cryptage des données de la cible puis décryptage contre rançon), avec 128 attaques répertoriées au 30 septembre. 80% des entreprises françaises n'ont pas de plan pour parer aux suites d'une attaque robuste, selon une étude IBM Ponemon Institute, et 86% d'entre-elles n'ont souscrit aucune couverture du risque cyber, estime le Clusif.

Suivez-nous !

 

gestion activité autoentrepreneur

 

 

Restez informé !

Abonnez-vous gratuitement à nos lettres d'actualité trimestrielles...

externalisation paie

 

Top