Retour Fil d'actualités économiques | Publié le 12/02/21

Fait religieux en entreprise.-

Les dirigeants de PME commencent à s'emparer du fait religieux en entreprise, qui progresse depuis 10 ans et qui verrait désormais 70% des entreprises concernées par des demandes de salariés en la matière. Les spécialistes recommandent de se montrer proactif et pragmatique. Dans le privé, la liberté religieuse est garantie par la loi, sans prosélytisme, et la discrimination sur critère religieux est interdite. La jurisprudence "Baby Loup" d'août 2016 autorise l'employeur à introduire une clause de neutralité dans son règlement intérieur, ce que 21% des entreprises auraient fait, selon l'Observatoire du fait religieux en entreprise. Cette neutralité doit être justifiée par des motifs de sécurité, d'hygiène ou d'image, et la jurisprudence la réduit de facto aux salariés en contact avec la clientèle.

Suivez-nous !

 

gestion activité autoentrepreneur

 

 

Restez informé !

Abonnez-vous gratuitement à nos lettres d'actualité trimestrielles...

externalisation paie

 

Top