Retour Fil d'actualités économiques | Publié le 11/07/22

La prime Macron se démultiplie.-

Rebaptisée "prime de partage de la valeur ajoutée", la prime Macron va voir son plafond passer de 2.000 à 6.000 euros par salarié et par an comme promis (de 1.000 à 3.000 euros en l'absence de dispositif d'intéressement ou de participation).
Mais il y aura deux régimes :
* un pérenne accessible pour tous les salariés (y compris ceux payés plus que 3 Smic), non défiscalisée (soumise à CSG/CRDS et IR) côté salarié, et exonérée de charges sociales mais soumise à forfait social de 20% côté employeur.
* Un transitoire jusqu'au 31 décembre 2023, pour les salariés payés moins que 3 Smic, avec exonération fiscale totale pour le salarié, mais toujours le forfait social à régler par l'employeur.
Il s'agissait de répondre aux remarques formulées le 8 juillet par le Conseil d'Etat qui a examiné le projet de loi sur le pouvoir d'achat, rappelant l'impossibilité juridique à pérenniser certaines exonérations fiscales et sociales. Il existe désormais donc deux "primes Macron" : celle connue actuellement au plafond relevé mais avec l'ajout du forfait social, et la nouvelle, qui se rapproche des conditions proposées par l'intéressement.

Accueil - bloc mycompanyfiles

Suivez-nous !

 

 

 

Restez informé !

Abonnez-vous gratuitement à nos lettres d'actualité trimestrielles...

Le Groupe FIMECO Walter France

est membre de la FCI :

FCI

 

Top