Retour Fil d'actualités économiques | Publié le 22/09/20

Polémique sur "l'auto-reprise à la barre".-

Une ordonnance du 20 mai rend possible, jusqu'à fin décembre 2020, le rachat par ses dirigeants d'une entreprise en redressement judiciaire sans qu'il ne leur soit imposé la reprise des dettes ou du personnel. De quoi générer un effet d'aubaine (redimensionner un périmètre d'entreprise au détriment des créanciers et de l'AGS) tout en rendant inéquitable le processus de reprise (entre les dirigeants et les autres candidats à la reprise) estiment ses détracteurs.

Suivez-nous !

 

gestion activité autoentrepreneur

 

 

Restez informé !

Abonnez-vous gratuitement à nos lettres d'actualité trimestrielles...

externalisation paie

 

Top