Retour Fil d'actualités économiques | Publié le 17/12/20

Rachat de créances douteuses.-

Alors que la France est traditionnellement un pays où les banques cèdent assez peu leurs créances douteuses (certaines actuellement vendues datent de la crise de 2008...), les opérateurs sur ce marché misent sur un effet de déblocage à l'occasion de la crise en cours, notamment du fait d'exigences en fonds propres accrues depuis 2017. Vu l'ampleur de la crise, de fortes dépréciations de créances sont néanmoins à prévoir et le dynamisme du marché sera très lié au prix de cession que les banques seront prêtes à concéder.

Suivez-nous !

 

gestion activité autoentrepreneur

 

 

Restez informé !

Abonnez-vous gratuitement à nos lettres d'actualité trimestrielles...

externalisation paie

 

Top