Retour Lettres d'information | Publié le 12/07/22

L'impact de l'inflation sur vos investissements

Dans un contexte inflationniste, certains actifs financiers ont tendance à se dévaloriser. Mais, en général, le temps joue en faveur des épargnants...

L'inflation est bel et bien de retour. Selon les derniers chiffres de l'Insee, les prix à la consommation ont progressé de 4,8 % en moyenne entre avril 2021 et avril 2022. Un record depuis les années 1980. Un contexte particulier qui peut susciter de nombreuses interrogations de la part des investisseurs quant aux conséquences de ce phénomène sur les marchés financiers.

Quels impacts sur votre épargne ?

L'érosion monétaire peut conduire à ce qu'un placement financier ne rapporte plus rien. Un risque de perte en capital est même possible. Globalement, les produits d'épargne qui vont le plus souffrir de l'inflation sont les produits dits « de taux » (livrets réglementés, obligations et assimilés...). Des investissements qui représentent plus des 2/3 de l'épargne financière des Français. Le marché actions a tendance, quant à lui, à mieux résister puisque certaines entreprises ont les capacités d'augmenter leurs prix pour amortir les hausses de leurs propres charges.

Si maintenir une épargne de précaution sur les produits de taux reste intéressant, placer le reste de ses liquidités (celles dont on pourra se priver à moyen terme) dans des actifs plus dynamiques constitue un bon moyen de contrecarrer, sur le long terme, les effets néfastes de l'inflation sur son épargne.

Garder son sang-froid

Dans un contexte de crise, il est important de ne jamais réagir à chaud et de garder en point de mire ses objectifs patrimoniaux. Et il ne faut pas oublier que le facteur temps joue en notre faveur. Aussi est-il recommandé de conserver ses investissements sur le long terme afin de lisser les soubresauts du marché. Car il n'est jamais bon de modifier l'orientation de ses placements « au son du canon ». Quand la crise est là, il est généralement trop tard pour désinvestir ou changer de stratégie. Et pendant ou après des évènements importants (guerre en Ukraine, hausse de l'énérgie et des matières premières...), les rebonds des marchés financiers peuvent être forts. En réagissant trop vite, on risque de passer à côté d'une reprise.

Les valeurs refuges

En période inflationniste, certains placements sont mis en avant pour protéger son épargne. On pense tout d'abord à l'or, valeur refuge par excellence. Autre actif réputé : l'immobilier, qu'il soit détenu en direct ou par le biais d'une SCPI. Et en présence d'immobilier locatif, le rendement varie peu en raison de son indexation sur l'indice de référence des loyers.

Accueil - bloc mycompanyfiles

Suivez-nous !

 

 

 

Restez informé !

Abonnez-vous gratuitement à nos lettres d'actualité trimestrielles...

Le Groupe FIMECO Walter France

est membre de la FCI :

FCI

 

Top