Retour Publications d'expert | Publié le 12/11/20

COVID-19 : les actualités du jeudi 12 novembre

« Tout événement négatif contient la semence d’un bienfait, au moins égal, sinon supérieur, aux inconvénients immédiats qui l’accompagnent.  » (Napoleon Hill)

 

Chères Clientes, chers Clients,

 

Ces derniers jours une petite lueur est apparue au bout du tunnel.  Non pas la perspective pour les commerces de pouvoir rouvrir rapidement avant l’heure, mais l’espérance plus sérieuse d’un ou plusieurs vaccins rapidement.

Pour les médecins et les puristes, il faut encore attendre de voir si… et encore si éventuellement…

 

Mais pour les entrepreneurs, ce sont de bons signes. D’abord, c’est le signe que personne ne pensait que c’était possible de trouver un vaccin en si peu de temps et pourtant, en unissant leurs efforts, certains l’ont fait, pour paraphraser à la fois Churchill et Mark Twain. Ensuite, et surtout, c’est enfin l’émergence d’un espoir de futur rebond suffisamment pérenne pour que l’on se prépare ardemment à ne pas le manquer. Les bourses, qui par nature sont un indice d’anticipation, ne s’y sont pas trompées depuis le 2/11 : +20% en cumul pour le CAC 40, sans interruption par une éventuelle légère baisse de consolidation, et les « prévisionnistes » sont au consensus de poursuite de la hausse, avec un net retour probable des valeurs CHR, chahutées antérieurement. Les entrepreneurs, c’est moins visible et plus diffus, mais eux aussi se reprennent à en voir le bout et rêvent de mettre en œuvre en 2021 ce à quoi ils ont été forcé de réfléchir en 2020.

 

Par contre, le risque, comme la mouche, change de coche. Il passe du déni-colère à l’impatience : il y a une lumière au fond du tunnel mais on ne sait pas encore quelle est la longueur du tunnel. Tout ce que l’on sait, c’est qu’il vaut mieux être sur les starting-blocks. Et que ceux qui étaient rapidement passé à l’action, selon la courbe de Köbler-Ross, évoquée par Lucie de Silvestre-Besset dans sa note de notre lettre du 10/11, soient rassurés. L’ingéniosité incroyable qu’ils ont déployée afin de préserver leurs liens avec leur clients pendant les temps de fermeture obligée ne sera pas un investissement perdu. Elle leur permettra d’aller encore plus loin et plus vite après.

 

En attendant, le quotidien ne doit pas être négligé :

 

MAINTENANT

 

___1) ASSOCIATIONS : Il n’est pas encore paru au JORF, mais vient d’être voté par l’Assemblée, en 1ère lecture seulement, dans le cadre du 4ème projet de Loi de Finances rectificative, on frôle surement encore un nouveau record. Le vote final de cette Loi n’est pas prévu avant le 25 novembre. Nous aurons donc l’occasion de revenir dessus, mais voulions vous en faire part dès maintenant, car le Gouvernement a publié un communiqué de presse sur ce sujet important. Un fonds d’urgence de 30 Me doit être créé pour aider les petites associations employant < 10 salariés, qui ont des difficultés à traverser la crise, n’ont eu accès à aucune aide, et celles qui exercent dans le domaine économique. L’aide est prévue entre 5 K€ et 8 K€. mais là aussi, il conviendra d’être patient, car le fonds ne devrait être opérationnel que début 2021. Le gouvernement en profite pour rappeler que beaucoup des acteurs de l’ESS ne demandent pas les aides Covid auxquelles ils auraient droit, souvent par manque d’information. C’est bien dommage car ils représentent globalement une part significative de l’économie

 

___ 2) AIDES : DERNIERES MINUTES le guichet de la nouvelle AIDE à l’investissement, évoqué dans notre lettre du 9/11 est ouvert. Vous pouvez d’ores et déjà effectuer vos demandes de subventions, sur les bases de ce qui a été décrit dans notre lettre du 9/11 et de la liste des 18 catégories (rappel en cliquant ici),

 

___3) SALARIES VULNERABLES au Covid : le Décret n°2020-1365 du 10 novembre 2020 publié au JORF d’hier vient de définir une nouvelle liste de critères permettant de définir les personnes vulnérables présentant un risque de développer une forme grave d'infection au virus SARS-CoV-2, abrogeant ainsi les anciennes listes (cf. nos lettres des 27/036/0427/047/058/07 et 16/09) : à consulter en pièce jointe. Si les conditions de travail de l'intéressé ne peuvent pas répondre pas aux mesures de protection renforcées, le placement en position d'activité partielle est effectué à la demande du salarié et sur présentation à l'employeur d'un certificat établi par un médecin.

 

___4) PIA - Appel à manifestation d'intérêt : Le cahier des charges de l'appel à manifestation d'intérêt « Etablissements de services » relatif à l'action « Territoires d'innovation pédagogique » du programme d'investissements d'avenir vient d’être approuvé par Arrêté. Rappel : sous le vocable « Territoires d'innovation pédagogique », l’objectif est de « renforcer par différents moyens la capacité du système éducatif à atteindre ses objectifs fondamentaux ». En tout, 54 appels à projets ont été lancés sur ce thème dont une partie est déjà close, qui concernent principalement les milieux universitaires,

 

___5) PGE et autres fonds d'aides financières de l'ETAT : Les Arrêtés autorisant des PGE ou des aides financières significatives au sociétés CARANNA et METAL CHROME, pour respectivement, 0,5 Me et 0,6 Me, ont été publiés au JORF récemment.

 

STRATÉGIE CT ET LT

 

___1) On l’oublie trop souvent, alors Lucie de Silvestre-Besset de FINOVA Conseil, vous le rappelle dans une courte note très complète : « Dirigeants : la formation c’est aussi pour vous ! ». Il est encore temps, les formations en présentiel font partie des activités autorisées. Cela ne vous rendra que plus fort encore pour affronter le rebond !

 

___2) Lors de sa 41ème minute OPTIMISTE, Jean-Marc Bonnet, dirigeant de FINOVA Conseil nous explique en quoi : « les citations » sont importantes et pourquoi nous en faisons figurer une à a fin de chacune de nos quotidiennes.

 

Si vous souhaitez voir ou revoir tous les épisodes de la minute OPTIMISTE, retrouvez-les en cliquant ici !

 

« Tout événement négatif contient la semence d’un bienfait, au moins égal, sinon supérieur, aux inconvénients immédiats qui l’accompagnent.  » (Napoleon Hill)

 

Encore un peu de patience.

Les collaborateurs et associés du Groupe FIMECO Walter France.

Suivez-nous !

 

gestion activité autoentrepreneur

 

 

Restez informé !

Abonnez-vous gratuitement à nos lettres d'actualité trimestrielles...

externalisation paie

 

Top