Retour Publications d'expert | Publié le 07/04/20

COVID-19 | Les actualités du mardi 7 avril 2020

Chères Clientes, chers Clients,

Vous l'avez, bien entendu, remarqué. Hier, nous avions évoqué l'aube de la 3ème semaine. C'était bien sûr le crépuscule de la 3ème semaine et l'aube de la 4ème que nous aurions dû évoquer. Finalement, on finirait presque par s'habituer :

 

___ 1) Quelques chiffres et remontées du terrain (Sources INSEE, ou observations terrain non statistiques) pour préparer vos prévisionnels de trésorerie : l'expert-comptable n'en est pas moins comptable !

  • Crédit inter-entreprises : nous avions alerté sur le risque, dès le début de la mise en confinement, que les clients de chaque entreprise stoppent immédiatement les paiements de leurs fournisseurs. En France, cela représente 700 Milliards d'Euros, soit plus de 2 fois plus que la trésorerie débloquée par le gouvernement via la BPI (300 Milliards). Nous observons, qu'après quelques délais plus tendus dans les 1ers jours, il semblerait pour le moment, au vu de l'échantillon certes non représentatif du point de vue statistique pour l'extrapolation de nos 5000 clients, qu'à quelques rares exceptions près, les clients honorent globalement le paiement des factures de leurs fournisseurs dans des délais raisonnables. Attention toutefois pour celles qui ont comme clients certains grands comptes (notamment dans la grande distribution non-alimentaire et le bâtiment), qui, pour quelques-uns, ne semblent pas jouer complètement le jeu. Le médiateur du crédit doit être saisi dans ces cas rares dès que cela peut mettre en péril votre équilibre financier à court terme. 

    Même si ce constat de terrain est globalement plutôt rassurant, ce risque reste à surveiller comme le lait sur le feu. Ne manquez pas de nous alerter quand vous voyez ces délais augmenter fortement, notamment du fait de l'arsenal classique des arguments de mauvaise foi.

 

  • PIB : les estimations des économistes et de l'INSEE sont de 1,7 points de perte de PIB pour un mois de confinement et de 4,4 points pour deux mois. On s'oriente plutôt vers les 2 mois et une sortie en biseau. Anticipez plutôt une tangente à 5 points dans vos Business Plan, même si toutes les activités ne sont pas touchées de la même manière, ni avec la même violence,

 

  • Perte globale d'activité : estimée à 1/3 par l'INSEE,

 

  • Secteurs fortement en baisse : contrairement à ce qu'on pourrait penser, les plus fortes baisses en pourcentage ne sont pas dans les services marchands (à cause de l'alimentaire qui tient le coup) mais dans le bâtiment/construction -89% (pour une part dans le PIB de 6%), puis l'industrie (hors agroalimentaire) -52% (pour une part PIB 12%) (INSEE enquête conjoncture au 26/03 : écart entre la dernière semaine de mars et une semaine d'« activité normale »). Par contre, la baisse du secteur marchand (hors agro.) -35% qui représente une part PIB de 56% reste la plus grave en terme de croissance, avec des disparités par sous-secteurs : transports, hôtellerie, restauration, loisirs, etc... sont bien entendus les plus touchés.

 

Par ailleurs, nos experts ont rédigés un article à destination des entrepreneurs du secteur HCR, dans notre blog métier dédié : « Quelques réflexes pour un secteur touché »

 

___ 2) 1 nouvelle fiche technique par métiers, publiée le Ministère du Travail sur la :

 

___ 3) PME et ETI exportatrices : BPI France vient de lancer un train de nouvelles mesures de soutien :

  • Relèvement des quotités garanties par l'Etat à 90% pour les cautions et préfinancements de projets sur le produit BPI France Assurance Export,
  • Prolongation d'un an des assurances-prospections en cours d'exécution, 
  • Nouvelle capacité de 2 Milliards d'euros pour l'assurance-crédit de court terme,
  • Etc...

 

___ 4) PME du secteur du tourisme : pensez aussi à l'après grâce au nouveau « prêt tourisme » de BPI France : de 50 Ke à 1 Me, de 2 à 10 ans, sans garantie sur les actifs, ni caution personnelle du dirigeant, pour financer investissements, BFR, transmissions, etc... : tourisme.bpifrance.fr/financement

 

___ 5) Nouvelle attestation de déplacement numérique : le Ministère de l'intérieur a publié un générateur d'attestation de déplacement dérogatoire numérique, accessible via ce lien. L'attestation PDF générée sur votre smartphone contient un QR Code qui permettra de lire les informations portées dans votre attestation en cas de contrôle. Pratique si vous n'avez pas d'imprimante !

 

 

Bonne réflexion.

Les collaborateurs et associés du Groupe FIMECO Walter France.

Suivez-nous !

Restez informé !

Abonnez-vous gratuitement à nos lettres d'actualité trimestrielles...

 

Top