Retour Publications d'expert | Publié le 20/05/20

COVID-19 | Les actualités du mercredi 20 mai 2020

« L'avenir appartient à ceux qui croient à la beauté de leurs rêves. » (Eleanor Roosevelt)

 

Chères Clientes, chers Clients,

Pas de nouvelle mesure significative à l'aube de ce long week-end de pont déconfiné pour la plupart, sauf les commerces qui devraient bien en profiter aussi d'une autre manière. Alors, ne renions pas notre métier et analysons quelques chiffres pour réfléchir. Cela fait du bien une petite pause :

 

MAINTENANT

 

___ 1) ASSURANCES : Dès le début du confinement, nous l'avions évoqué, notamment le 25/03, mais aussi en tant que projet de discussion pour le futur le 23/04, et pour leur projet de soutien aux PME en difficulté le 28/04 : la quasi-totalité des contrats d'assurances « pertes d'exploitation » ne couvrent pas une telle situation de crise sanitaire mondiale.

  • C'est toujours le cas,

 

  • Mais nos remontées du terrain font état de plusieurs compagnies qui ont proposé à leurs clients (qui sont aussi les nôtres) des dédommagements exceptionnels sous la forme de « gestes commerciaux » pouvant aller de 1 à 15Ke, selon les cas, pour la fourchette observée sur notre échantillon de clients, et principalement pour les commerces ayant été contraints de fermer durant 1 mois et demi, 

 

  • dans le bâtiment, les compagnies sembleraient plutôt avoir proposé certaines périodes de gratuité de primes, 

 

  • bien entendu, ces montants varient pour un même type d'activité selon les compagnies (nous ne pouvons pas citer de noms), mais aussi selon les clients de ces compagnies, globalement bons ou moins bons risques avec ou pas un bon ou moins bon courtier, fin négociateur ou pas, 

 

  • Commentaire de l'une de nos clientes, magasin de décoration, qui a reçu 10 Ke : « Cette aide ajoutée aux 1500€/mois m'ont sauvé ! ».

 

___ 2) PGE 

  • les perspicaces l'ont remarqué. Dans notre quotidienne d'hier s'était glissée une petite coquille. Bien sûr, nous ne pouvions pas avoir, le 30/04, « analysé les chiffres officiels de pré-accords au 15/05 compilés par la Banque de France... », il fallait lire les chiffres au 15/04,

 

  • Dans la continuité de ce que nous évoquions hier, notre recommandation à ceux qui se sont vu refuser des PGE à 25% du CA : ré-estimez vos besoins en fonction des rééchelonnements de vos emprunts et crédit-baux, des aides reçues et à recevoir, des indemnités d'activité partielle, etc... mais aussi des besoins de redémarrage : les PGE dont le montant est nettement inférieur aux 25% de CA, bien argumentés, ont de meilleures chances d'être acceptés : tentez à nouveau votre chance. Les situations les plus complexes se débouchent petit à petit et un petit PGE vaut mieux que rien !

 

___ 3) Intérim : c'est devenu presque un rendez-vous, nous analysons semaine après semaine, les évolutions des chiffres du CREDOC pour l'intérim en france (cf nos quotidiennes des 15/04 - 29/04 - 5/05 - 13/05). Comme prévu, « les chiffres de la semaine en cours (i.e. semaine 20) que nous diffuserons la semaine prochaine devraient être plus significatifs ».

Aujourd'hui donc, les chiffres de la semaine 20 (semaine dernière, soit la 1ère du déconfinement) : c'est confirmé, nous sommes bien repartis !

  • Alors que la semaine précédant le déconfinement, les indicateurs commençaient à montrer une reprise moyenne de l'ordre de 2-3% de hausse par rapport à la semaine précédente, nous sommes passés à +13,1%,

 

  • Cette fois, ce sont les régions Nouvelle-Aquitaine, PACA et Champagne Ardennes qui progressent le plus fortement (respectivement +17,8%, 17,5% et +17,4%), l'Aquitaine tenant le haut du pavé à +19,2% alors que la Bourgogne-Franche-Comté et Pays de la Loire ne démontrent qu'une progression relativement faible aux alentours des 6%,

 

  • Les 2 grosses régions IDF et RA sont dans la moyenne à 13%,

 

  • Toutefois, prenons garde, les pourcentages de hausse sont toujours plus impressionnants que ceux de la baisse antérieure car ils s'assoient sur un niveau de base en valeur absolue moindre. L'indice global par rapport à l'année dernière baisse quand même à -48% contre -53% la semaine précédente.

 

___ 4) Enquête impact Covid-19 : la CCI de Nouvelle Aquitaine réalise des enquêtes régulières sur l'impact pour les entreprises. Certes, cela ne vaut que pour cette région, mais certains aspects de cette étude N°3 (réalisée du 5 au 10 mai, avant le déconfinement, sous la forme de questionnaire en ligne auquel 8500 chefs d'entreprise de la région ont répondu : 9,5% ; 75% ayant moins de 5 salariés) nous ont semblé assez pertinents pour être évoqués :

  • 55% étaient fermés pour raisons administratives. La proportion de ceux ouverts augmente fortement avec l'effectif : 77% des > 50 salariés étaient en activité, contre 33% des < 5 personnes,

 

  • Plus surprenant, la construction était en activité à 70%, soit un niveau proche des industries (78%),

 

  • 14% ont répondu ne pas être éligible à une aide, principalement pour 43% du fait d'un CA plus élevé que la maille,

 

  • Mais deux fois 18% pour une situation financière des années antérieures et pour une typologie d'activités, non éligibles,

 

  • Sans surprise, les deux types d'aides les plus utilisées sont l'activité partielle et l'aide de 1500€, chacune à près de 50% des entreprises, loin devant les reports de paiement de charges sociales ou d'impôts directs,

 

  • Plus surprenant : de 54% à 60% d'entre-elles n'ont pas sollicité leurs banques pour échelonner des emprunts et demander un PGE. Pour celles qui ont demandé, les taux de refus sont faibles (entre 2 et 3%, du total pas des demandes, ce qui revient à près de 8% de celles qui ont demandé). Confirmation de nos remontées terrain (cf. quotidienne d'hier) : encore 10,5% des entreprises interrogées étaient en attente de réponse des banques pour leur PGE,

 

  • 6% envisagent une cessation d'activité, en majorité dans les secteurs CHR et tourisme. Mais cela se traduit plutôt par une incertitude et une anxiété par rapport à l'avenir car l'échéance de cette cessation serait soit en septembre, soit à la fin de l'année, soit « on ne sait pas ». A suivre donc....

 

  • La suite... pour la prochaine quotidienne.

 

___ 5) APESA : pendant que nous sommes dans les statistiques, juste un chiffre clé de l'APESA depuis la mise en place du numéro vert par le Gouvernement (évoqué les 27/03 - 22/04 - 04/05) : alors que les « alertes » de demandes d'intervention psychologique auprès d'entrepreneurs en détresse étaient de quelques-unes par semaine avant, elles sont du même ordre mais par jour désormais et cela ne fait que croître.
 

 

 

STRATÉGIE CT ET LT

 

___ 1) A un moment crucial de la reprise, comment faire rapidement la différence et se démarquer des autres ? Tel est le sujet de la 12ème minute OPTIMISTE de Jean-Marc Bonnet, dirigeant de FINOVA Conseil sur : 

« Cultivez votre différence » :

 

 

Si vous souhaitez voir ou revoir tous les épisodes de la minute OPTIMISTE, retrouvez-les en cliquant ici !

 

« L'avenir appartient à ceux qui croient à la beauté de leurs rêves. » (Eleanor Roosevelt)

 

On ne lâche rien...

Les collaborateurs et associés du Groupe FIMECO Walter France.

Suivez-nous !

gestion activité autoentrepreneur

Restez informé !

Abonnez-vous gratuitement à nos lettres d'actualité trimestrielles...

externalisation paie

 

Top