Retour Publications d'expert | Publié le 06/01/21

COVID-19 : les actualités du mercredi 6 janvier 2021

« Vous serez peut-être déçu si vous échouez, mais vous êtes voué à l’échec si vous n’essayez pas » (Beverly Sills)

 

Chères Clientes, chers Clients,

 

Nous espérons que vous avez digéré, non pas les copieux et riches repas successifs de fin d’année, mais l’abondance d’actualités et d’informations de ce début d’année 2021, sans procrastiner sur votre date de vaccination à Pâques ou la Trinité. Alors aujourd’hui, un simple petit bouillon digestif de précisions qui ont néanmoins leur importance :

 

MAINTENANT

 

___1) ACTIVITE PARTIELLE : précisions : nous vous l’avions annoncé dans notre lettre de lundi dernier, l'Ordonnance n°2020-1639 du 21 décembre 2020 portant mesures d'urgence en matière d'activité partielle vient prolonger au plus tard jusqu'au 31 décembre 2021, les dispositions de l'ordonnance du 27 mars 2020 portant mesures d'urgence en matière d'activité partielle. Le Décret du 30 Décembre 2020, fixant le taux de l’allocation d’activité partielle pour 2021, ayant été publié en fin d’année, tout cela nécessitait une note de décryptage complète sur le calcul de l'indemnité horaire versée par l'employeur que nous vous avions promise. En fait, et pour rester dans la dentelle, rien n’est si simple car les taux et modalités de calcul de l'indemnité et de l'allocation d'activité partielle sont différents selon que l’on va se situer dans un(e) :

  • secteurs protégés ou non protégés,
  • établissement fermé sur décision administrative,
  • entreprise implantée dans des zones géographiques soumises à des restrictions,
  • établissement implanté dans une station de ski,
  • ou que l’on va employer des salariés vulnérables.

ATTENTION : les taux de prise en charge ne seront pas uniformes sur toute l’année 2021, des baisses de taux étant à prévoir dès le 1er Février 2021 pour les secteurs protégés et non protégés. Après le Décret n°2020 - 1628 du 21 Décembre 2020 évoqué dans notre lettre du 23/12qui créait de fait la rétroactivité de la prise en charge par l’Etat de l’activité partielle à un taux majoré à partir du 1er juin 2020 pour S1 et S1 Bis, eux-mêmes modifiés depuis, c’est à lire impérativement !

 

___ 2) EXPORT : BPIFrance fait savoir que :

  • l’avance de l’assurance prospection sera portée de façon exceptionnelle à 70% pendant toute l’année 2021,
  • le rehaussement, pour l’assurance-crédit export, des quotités garanties à 90 % pour les garanties des cautions et préfinancements, y compris pour les grands projets industriels et d'infrastructures, sera maintenu jusqu’à la fin de l’année 2021,

 

___3) BTP : pour vous le REBOND : c’est dès maintenant ! Devant le succès du programme « MaPrimRenov’ », le Gouvernement fait savoir qu’il va allouer 2 Mds supplémentaires et étendre le dispositif à tous les propriétaires pour 2021 et 2022 : à suivre donc et mettez-vous en ordre de bataille !

 

___4) MARCHES PUBLICS Avance + de Bpifrance permet de mobiliser ses créances sous la forme de crédit confirmé accordé généralement pour une durée d'un an, renouvelable : l'entreprise cède ses créances et Bpifrance vous en assure l'avance : cliquez-ici,

 

___5) INDUSTRIES CREATIVES PME : si vous pensez en être, et que vous avez à financer des :

  • dépenses de développement (design, création d’une collection, d’un prototype, d’un spectacle, etc.),
  • et/ou d’investissements immatériels, équipements, mobiliers, matériels, équipements numériques liés à ces développements,
  • évolutions de votre BFR, 

    lié au cycle de création, recrutement de personnes clés pour développer l’activité, protection des marques, relation client (site internet, logiciel CRM, etc.) au lancement /soutien de la marque, réponse aux appels d’offre, communication et marketing, campagnes, défilés, expositions, réseaux sociaux, etc. , projets de croissance externe…, 

    vous êtes éligible à un prêt spécial BPIfrance, associé généralement à un financement bancaire de 50 k€ << 2 M€, 7 ans dont 2 ans de différé d'amortissement en capital : cliquez-ici,

 

___6) TOURISME mesure COVID-19 : prêt BPIfrance 50 K€ << 1 M€, = fonds propres et quasi fonds propres de l’entreprise, de 2 à 10 ans, avec un différé d’amortissement en capital allant de 6 à 24 mois maximum selon la durée de remboursement, à taux fixe, avec une garantie à 100%, sans retenue de garantie : cliquez-ici,

 

STRATÉGIE CT ET LT

 

___1) Les formulations de phrases et le choix des mots exercent une influence directe sur l’auditeur. Alors profitons donc de la période des bonnes résolutions de l’année 2021 pour faire évoluer positivement sa communication :  « les phrases à bannir de son vocabulaire professionnel », et poursuivre 2021 en fanfare : à lire dans la note jointe de Jean-Marc BONNET, de FINOVA Conseil surtout à aussi faire partager à vos collaborateurs et à tout votre entourage !

 

___2) Dans le même ordre d’idée d’améliorer l’efficacité de sa communication orale, Jean-Marc Bonnet, dirigeant de FINOVA Conseil nous propose sa 63ème minute OPTIMISTE, sur : « la plaidoirie » ou comment l’utilisation de la méthode des avocats peut vous être grandement bénéfique :

Si vous souhaitez voir ou revoir tous les épisodes de la minute OPTIMISTE, retrouvez-les en cliquant ici !

 

« Vous serez peut-être déçu si vous échouez, mais vous êtes voué à l’échec si vous n’essayez pas » (Beverly Sills)

 

Bonne reprise.

 

Les collaborateurs et associés du Groupe FIMECO Walter France.

 

Suivez-nous !

 

gestion activité autoentrepreneur

 

 

Restez informé !

Abonnez-vous gratuitement à nos lettres d'actualité trimestrielles...

externalisation paie

 

Top