Les aides, prêts et subventions pour tout type d'entreprises

Pour les dossiers à préparer pour les demandes d'aides et de subventions, nous pouvons bien entendu vous aider avec notre filiale FINOVA Conseil. Vous pouvez contacter Jean-Marc BONNET en cliquant ici.

Par ailleurs, notre filiale Proactif Recrutement peut également vous aider à recruter les profils correspondant aux projets spécifiques en recrutement.

Nos cabinets d'expertise comptable de Charente Maritime, Charente, Dordogne, Vendée et Gironde peuvent vous aider dans les démarches à effectuer.

 

SOMMAIRE (cliquable)

 

La Région Nouvelle Aquitaine

           

 

La Région Ile De France

           

 

 

AIDES et SUBVENTIONS

Chèque E-commerce : pour la  transformation numérique des artisans et commerçants dans leurs commerces. Il doit permettre d’améliorer le développement commercial, et d’optimiser la combinaison du e-commerce et de l’espace physique de vente : diagnostic e-commerce préalable : cliquez-ici. NB : date limite : 30 juin 2021, 


Chèque transformation numérique : TPE, PME, ETI. montant maximal de 150 Ke pour 80% des dépenses de prestations externes, des investissements, ou le développement d’infrastructures et de projets, … pour des projets exemplaires en matière de sobriété numérique cliquez-ici,


FONDS Régional de Garantie Nouvelle-Aquitaine :  garantie des prêts bancaires PME jusqu’à 70% du prêt : cliquez-ici,


FONDS de PRETS de solidarité et de proximité pour les TPE : Prêt public à taux zéro, sans garantie, de 5 K€ à 15 K€, de 4 ans avec possibilité d’un différé maximal de 12 mois, pour les TPE < 10 salariés des secteurs du commerce, de l’artisanat et des services de proximité (dont micro-entreprises), les associations < 50 salariés ayant une activité économique, et le entreprises relevant d’une activité métiers d’art et entreprises ayant un savoir-faire d’excellence reconnu : cliquez-ici,


Aides au développement de très petites entreprises (TPE) » : aides de 10 à 50 Ke selon les thèmes :

  • stratégie : subvention de 10 K€ maximum, plafonnée à 50 % des dépenses éligibles…
  • investissement : subvention d’un montant de 50 K€ maximum, plafonnée à 30 % des dépenses éligibles…
  • recrutement : subvention de 50 % maximum du salaire brut chargé sur 12 mois à temps plein, du salarié recruté en CDI ou CDD (> ou égale à 12 mois).
  • export : Subvention d’un montant de 20 K€ maximum, plafonnée à 80 % des dépenses éligibles sur 18 mois.
  • cliquez-ici,

Aide Nouvelle Aquitaine : DIAGNOSTICS :

  • Usine du Futur 2020-2022 : PME/ETI 10 << 5000 : diagnostic de performance opérationnelle de 3 à 5 jours sur site, pris en charge à 100% : cliquez-ici.
  • Programme TPE numérique : diagnostic de maturité numérique, pris en charge à 100% par la Région, les CCI et les CMA et réalisé par les conseillers numériques issus des Chambres des Métiers et des CCI territoriales, visant des recommandations pragmatiques : cliquez-ici
  • Maturité digitale :  100 PME > 10 salariés, sauf industrie et numérique, pour évaluer leur potentiel de transformation numérique, disposer d’un plan d’actions opérationnel à court et moyen terme, et bénéficier d’un coaching de 3 mois après la restitution du plan d’actions. 2 jours en entreprise par un prestataire (DIGITALL) mandaté par la Région pris en charge à 100% : cliquez-ici. Jusqu’au 31 mars 2022

Aide à la reprise/transmission de TPE : pour, selon, des personnes physiques ou morales reprenant une entreprise ou ayant le souhait de transmettre leur activité (cédants âgés de plus de 55 ans et plus), et des montants allant au maximum de 10 à 55 Ke :  cliquez-ici,


Aide à la création de TPE : 4 K€ << 10 K€ pour des 

  • personnes éloignées de l’emploi, 
  • jeunes < 30 ans, 
  • salariés qui créent leur emploi à temps plein,
  • Cliquez-ici

Aide au conseil en Innovation : subvention de 70 % des prestations externes (coûts des études / prestations de conseil) et maximum 200 K€ sur 3 ans, pour les PME et associations : cliquez-ici,  


Aide au conseil en stratégie numérique : 50% de dépenses de prestations externes : frais de conseil (diagnostic et stratégie de transformation numérique, diagnostic cybersécurité, …), pour les PME et ETI, plafonnée à 30 Ke. Les projets doivent se déployer autour de 4 leviers : le client, l’organisation interne, l’usage ou les partenariats : cliquez-ici,


Aide au conseil performance industrielle : idem : cliquez-ici


Aide Nouvelle Aquitaine : Renforcement des fonds propres performance industrielle : des PME ≥ 10 personnes, stratégiques, sous la forme de subvention ou prêt public conditionné à un apport des actionnaires en fonds propres : cliquez-ici


Recrutement et renforcement de compétences performance industrielle : 50 % du salaire brut chargé d’un salarié sur une année, plafonnée à 40 K€ : cliquez-ici


Aide au développement de TPE : 50% des coûts liés au projet, 10 Ke pour une aide à la stratégie, 60 Ke pour une aide à l’investissement, 40 Ke pour une aide au recrutement, lié à la création, la reprise-transmission d'entreprise, et le développement des TPE > 1 an, par l'investissement stratégique et innovant : cliquez-ici,


Accélération Start-Up : subvention, prêt ou avance, maximum cumulé de 3 Me pour l’émergence et la croissance des jeunes pousses innovantes < 5 ans qui ont pour objectif de développer un produit et/ou service basé sur une innovation technologique ou non, dont le modèle d’affaires présente un risque, et n’ayant pas encore distribué de bénéfices : cliquez-ici


Faisabilité start-up : Subvention maximum de 70% des dépenses d’étude de faisabilité de projets d’innovation : évaluation et analyse du potentiel du projet, dans un but décisionnel, jeunes pousses innovantes < 5 ans : cliquez-ici,


Aide aux prototypes numériques : maximum 50 % des dépenses limitées à 100 Ke, pour des opportunités de marché et développer de nouveaux services par des entreprises, associations, collectivités ou établissements publics. Les projets doivent présenter une innovation (technique, d’usage, sociale, sociétale, etc.) et faire apparaître une création de valeur (emploi, montée en compétence, retombées économiques directes et indirectes, efficacité et efficience du service rendu, etc.) sur le territoire régional : cliquez-ici,


Projets en lien ou issus d’un laboratoire public : subvention de 100% des dépenses du projet de transfert de technologie et/ou de connaissances en lien ou issu d’un laboratoire public pour des applications économiques sur le territoire de la Nouvelle-Aquitaine : cliquez-ici,


Aide au recrutement chef de projet transformation numérique : 12 premiers mois du salaire brut charges sociales et patronales incluses : cliquez-ici,


Aide Nouvelle Aquitaine : Soutien aux projets innovants : aide différente selon les projets permettant de favoriser l’innovation comme levier efficace de création d’activité et d’emplois, d’amélioration de la qualité de vie des personnes et de la société : cliquez-ici,


Projets de recherche collaboratifs public/privé : subvention maximum de 80% des dépenses de projets de recherche associant des entreprises et des organismes de recherche et de transfert des connaissances : cliquez-ici


Aide au conseil en Innovation Design : de 70 % de la prestation de design pour les PME n’ayant jamais eu recours à un designer, 25% pour les groupes / ETI et à 50% pour les entreprises (PME) ayant déjà bénéficié d’une aide design : cliquez-ici


Aide PME : l’aide PME numérique de 500 euros, du budget de France Relance pour accompagner 110 000 entreprises < 11, fermées administrativement lors du second confinement, soit à partir du 30 octobre 2020, ainsi qu’aux hôtels et hébergements similaires < 11 et < 2 Me de CA, à couvrir leurs coûts de numérisation, est opérationnelle depuis que le Décret n°2021-69 du 27 janvier 2021 et son Arrêté sont parus au JORF. Les modalités sont :

  • avoir engagé des dépenses de numérisation telles que l'achat ou l'abonnement à des solutions numériques ou l’accompagnement à la numérisation par un consultant privé référencé, à hauteur de 450 euros minimum, entre le 30 octobre 2020 et le 31 mars 2021. Voir la liste précise en pièce jointe,
  • elle peut être cumulée avec d’autres aides et soutiens à la numérisation mis en œuvre par les collectivités locales,
  • vous pouvez effectuer votre demande dès maintenant, et surtout dans un délai de 4 mois seulement suivant la date de vos factures : cliquez-ici,

« Actions collectives dans l'économie circulaire » :  aides de 50 à 80% selon les projets afin de favoriser l’émergence de filières, de projets d’économie de la fonctionnalité, de partenariats inter-entreprises, de démarche d’écologie industrielle ou territoriales, de mise en relation clients/fournisseurs dans le cadre de circuits de proximité d’approvisionnement, de démarches d’accompagnement d’entreprises vers une prise en compte d’un ou plusieurs piliers de l’économie circulaire : cliquez-ici


 Tremplin pour la transition écologique des PME » : 5<<200 Ke pour tout projet concernant l’acquisition de véhicules électriques, d’équipements de réduction et de gestion des déchets, l’accompagnement pour des travaux ambitieux de rénovation des bâtiments, des études sur les émissions de gaz à effet de serre et les stratégies climat des entreprises… : cliquez-ici,


« Projets de recherche, de développement ou d’innovation » : pour financer des projets de RDI qui lui sont soumis directement hors appels à projet, dans la mesure où les recherches ciblées par ces projets ne couvrent pas des fronts de science relevant des appels à projets compétitifs : cliquez-ici,


« Études préalables à la construction d’une installation de méthanisation » : pour les entreprises dans le secteur agricole, agroalimentaire et les associations…. : cliquez-ici,


« Études et tests préalables aux investissements pour incorporer des matières premières issues du recyclage (MPR) » : pour les entreprises de production susceptibles d’utiliser des MPR dans les secteurs des métaux, du textile, du bâtiment, de l’industrie du papier-carton, du bois… : cliquez-ici,


« Subvention aux équipements de collecte séparée des déchets » : aide financière pour les acteurs du réemploi, garagistes ou professionnels de l’entretien et de la réparation automobile, afin d’acquérir des conteneurs de collecte ou de stockage d’emballages, de papiers, de textiles-linges-chaussures, d’huiles minérales ou alimentaires usagées, de batteries au plomb, ou de déchets dangereux : cliquez-ici,


« Investissements pour la gestion des biodéchets » : pour les entreprises de restauration, de production et de commerce alimentaire, les opérateurs privés de traitement de biodéchets issus des activités économiques, afin de financer jusqu’à 50% des investissements de prétraitement/traitement en établissement et de traitement et de valorisation (désemballage/déconditionnement, hygiénisation, compostage sur plate-forme collective) : cliquez-ici,


« Subvention aux équipements de lutte contre le gaspillage » : pour subvention des équipements tels que : équipements de pesées, camions frigorifiques, acquisitions d’entrepôt, plateformes de collecte, cantines solidaires, ateliers de transformation de type conserverie, équipements permettant le partage de denrées alimentaires entre particuliers… : cliquez-ici,



 

Nos cabinets d'expertise comptable de Médis, St Jean d'Angély, Cognac, Barbezieux, Périgueux et tous les autres peuvent vous aider dans les démarches à effectuer. 

PRÊTS

Prêts Croissances PE : prêts participatifs 10 << 50Ke, durée de 5 ans dont 1 an de différé pour des PME 3 << 50 salariés, < 3 ans : cliquez-ici,


Prêt RESISTANCE : Prêt = fonds propres et quasi fonds, à taux zéro sur la part Région, 10 << 300 Ke sur 6 ans, dont 2 ans de différé, avec partenaires bancaires : cliquez-ici,


Restructuration financière des entreprises fragilisées : prêt public de 5 ans avec possibilité de rééchelonnement et 2 ans de différé pour toute entreprise en difficulté, au côté des banques et actionnaires : cliquez-ici,



 

​Nos cabinets d'expertise comptable de Saintes, Angoulême, Bordeaux, Sarlat et tous les autres peuvent vous aider dans les démarches à effectuer. 

PARTICULARITÉS DÉPARTEMENTS - MÉTROPOLES - VILLES

CHARENTE-LIMOUSINE : Prêt d'honneur d'urgence à taux 0 d'un montant maximal de 4 K€, sans garantie, remboursable sur 48 mois maximum avec possibilité de différé de 12 mois. pour les TPE < 9 salariés, ayant perdu plus de 30 % de CA : cliquez-ici,


 

Aide : BORDEAUX Métropole cliquez-ici,

  • Fonds d'aide de relance : Prime de 1 500 €, non cumulable avec les autres aides spécial COVID de Bordeaux Métropole, pour des dépenses nécessaires à la reprise de l’activité (exemple : équipement complémentaire, grosse réparation etc.) : règlement en pièce jointe,
  • Prêt d’honneur à taux zéro d'un montant maximum de 2,5 K€, d'une durée de 72 mois maximum (dont 24 mois maximum de différé), à destination des entrepreneurs individuels avec un projet de relance : règlement en pièce jointe,

Aide Charente : ANGOULEME 

  • Prêt à taux zéro : de 5 << 15 Ke, remboursable en 4 ans avec un différé de 18 mois : 
    cliquez-ici
  • Aide financière : 50% des dépenses avec maximum 10 Ke, pour les entreprises qui réorientent leurs activités et services pour répondre aux besoins et urgences liés à la crise notamment à destination des domaines de la santé, de la prévention, de l’information, de la protection, de la formation, du rapprochement entre producteurs et consommateurs locaux. Les projets de relocalisation d’activités sont également éligibles : 
    cliquez-ici,
  • Aide à l’investissement des TPE : 
    cliquez-ici,
  • Assistance au parcours DIGITAL commerçant : 
    cliquez-ici,

Aide Charente Maritime : ROCHEFORT (communauté d’agglomération) :

  • Pour les TPE, CA < 1 Me, MICRO-ENTREPRENEURS et ASSOCIATIONS < 50 salariés, sous conditions : Avance récupérable versée 1 fois de 2 K€ << 8 K€ ou 2 fois pour 4 K€, selon la situation du bénéficiaire, sans frais d’instruction ou de traitement de dossier, sans conditions de garantie, au taux de 0 %, avec différé de remboursement de 18 mois maximum : cliquez-ici,

Aide Corrèze : BRIVE : 

  • Briv'Accélère : acteurs de l'Agglo de Brive. 50 % des dépenses de communication digitale, site internet vitrine et/ou e-commerce, créations graphiques, formation, logiciels, équipements pour les projets de développement économique intégrant le numérique, inférieurs à 5 Ke, et 2,5 Ke pour les projets entre 5 << 8 Ke : 
    cliquez-ici,
  • Le plan global de soutien très détaillé : 
    cliquez-ici
  • BRIVE (communauté d’agglomération) : subvention de 1000 euros pour 50% des loyers pour les commerçants de proximité et indépendants n'ayant pu accueillir du public pendant la période de confinement (exemple : librairies, restaurants, salons de coiffure etc.), CA < 1 Me : cliquez-ici,

​Aide Haute Vienne : LIMOGES : cliquez-ici,

  • Aide à la transformation numérique Limoges Métropole : 50 % du projet jusqu’à 8 Ke pour les commerces, artisans, agriculture, industries et services, et leur transformation numérique : cliquez-ici,

Aide Dordogne : Grand PERIGUEUX :

  • Fonds de prêts territorial : pour les entreprises du secteur du commerce, de l’artisanat et des services de proximité, créée avant le 10/04/2020, < 10 salariés, et les entreprises relevant d’une activité métiers d’art et celles ayant un savoir-faire d’excellence reconnu (labels EPV, OFG, IGIA),au moyen de prêts à taux zéro à la personne, de 5 << 15 K€, sur 4 ans, avec différé d’amortissement d’un an, sans sûreté personnelle, hormis la souscription d’une assurance décès-invalidé du travail et une contre-garantie BPI : cliquez-ici,

Aide Landes : GRAND DAX : cliquez-ici,

  • Aide pour l’aménagement intérieur : commerces et artisans de proximité. 30% des dépenses de déploiement des outils numériques liés à la gestion client et au paiement, pour 10 Ke maximum, 
  • Aide à la transition numérique : 20% des dépenses de prestations de conseil spécialisé et de déploiement de solutions numériques, de 10 Ke maximum, 
  • Dispositif Conseils à l’entreprise : 80% des coûts de 1er niveau de conseil concernant les solutions de modernisation de son organisation informatique. NB : elle peut être mobilisée en complément de l’Aide à la transition numérique des entreprises (ci-dessus), 
  • Mais aussi : aides au financement pour la création de commerce de proximité : jusqu’à 41 Ke, pour l’installation de PME jusqu’à 160 Ke, pour l’innovation jusqu’à 22 Ke, pour un accompagnement en incubateur ou en pépinière jusqu’à 100 Ke.


Nos cabinets d'expertise comptable de Chalais, Jonzac, Bruges, La Roche sur Yon et tous les autres peuvent vous aider dans les démarches à effectuer. 

 



AIDES ET SUBVENTIONS

INNOV'up : subvention et/ou avance récupérable (AR), avec maximum 500 K€ de subvention et 3 M€ d’avance récupérable, pour financer de 25% à 70% (en fonction de la taille de l’entreprise et de la nature du projet) un projet d’innovation, à tous les stades de maturité du projet : de l'idée jusqu'à la mise sur le marché, par des TPE/PME et ETI, et des associations ayant une activité économique : cliquez-ici,


TP’up : sur 12 à 18 mois, subvention maximale de 55 Ke pour accompagner les stratégies de croissance et démarche de transformation numérique des TPE (entreprises ou associations) 1 << 10 : investissement matériel et immatériel, conseil stratégique, développement : cliquez-ici. NB : Les lauréats deviennent membres du Paris Région Business Club qui en compte 2500, 


PM’up : idem sur les PME (entreprises ou associations) 5 << 250 : sur 3 ans, subvention maximale de 250 Ke pour les mêmes objectifs : cliquez-ici. NB : idem pour le Paris Région Business Club


Pacte rural : pour un projet de maintien, de création, de développement ou de reprise de commerces de proximité  comme une boulangerie, une charcuterie, un bar, etc., < 300 m2,  dans une commune < 10.000 habitants en territoire rural. Entreprises dont le CA < 1 Me : 

  • 30% maximum des dépenses de type : Mise aux normes, accessibilité des personnes handicapées et personnes à mobilité réduite, aménagement, extension ou modernisation des locaux professionnels (y compris rénovation des vitrines), acquisition de fonds commerciaux et artisanaux, mobiliers/équipements et matériels professionnels (neufs ou d’occasion), équipements destinés à la sécurisation des entreprises, études et prestations d’ingénierie spécifiques à la réalisation du projet (étude sur la viabilité économique, évaluation financière de l’entreprise reprise,…, 
  • Montant minimum de dépenses : 10 K€ pour les activités sédentaires et 7 K€ pour les non sédentaires 
  • Pour les dépenses d’investissement liées aux études et prestations d’ingénierie spécifiques à la réalisation du projet : la subvention est d’un montant forfaitaire de 800€ par projet. 
  • Cliquez ici.

Chèque numérique pour les :

  • artisans et commerces < 10 salariés. Montant maximal de 1,5 Ke pour 50% de dépenses éligibles, ayant comme objectifs d’améliorer leur gestion digitale, de favoriser leur visibilité en ligne, et d’accroitre leurs ventes grâce au e-commerce : cliquez-ici
  • communes et groupements de communes :  afin de déployer des solutions digitales pour les commerces de leur territoire. Jusqu’à 10 Ke : cliquez-ici,

Aide PME : l’aide PME numérique de 500 euros, du budget de France Relance pour accompagner 110 000 entreprises < 11, fermées administrativement lors du second confinement, soit à partir du 30 octobre 2020, ainsi qu’aux hôtels et hébergements similaires < 11 et < 2 Me de CA, à couvrir leurs coûts de numérisation, est opérationnelle depuis que le Décret n°2021-69 du 27 janvier 2021 et son Arrêté sont parus au JORF. Les modalités sont :

  • avoir engagé des dépenses de numérisation telles que l'achat ou l'abonnement à des solutions numériques ou l’accompagnement à la numérisation par un consultant privé référencé, à hauteur de 450 euros minimum, entre le 30 octobre 2020 et le 31 mars 2021. Voir la liste précise en pièce jointe,
  • elle peut être cumulée avec d’autres aides et soutiens à la numérisation mis en œuvre par les collectivités locales,
  • vous pouvez effectuer votre demande dès maintenant, et surtout dans un délai de 4 mois seulement suivant la date de vos factures : cliquez-ici,

Tremplin pour la transition écologique des PME » : 5<<200 Ke pour tout projet concernant l’acquisition de véhicules électriques, d’équipements de réduction et de gestion des déchets, l’accompagnement pour des travaux ambitieux de rénovation des bâtiments, des études sur les émissions de gaz à effet de serre et les stratégies climat des entreprises… : cliquez-ici,


« Projets de recherche, de développement ou d’innovation » : pour financer des projets de RDI qui lui sont soumis directement hors appels à projet, dans la mesure où les recherches ciblées par ces projets ne couvrent pas des fronts de science relevant des appels à projets compétitifs : cliquez-ici,


« Études préalables à la construction d’une installation de méthanisation » : pour les entreprises dans le secteur agricole, agroalimentaire et les associations…. : cliquez-ici,


« Études et tests préalables aux investissements pour incorporer des matières premières issues du recyclage (MPR) » : pour les entreprises de production susceptibles d’utiliser des MPR dans les secteurs des métaux, du textile, du bâtiment, de l’industrie du papier-carton, du bois… : cliquez-ici,


« Subvention aux équipements de collecte séparée des déchets » : aide financière pour les acteurs du réemploi, garagistes ou professionnels de l’entretien et de la réparation automobile, afin d’acquérir des conteneurs de collecte ou de stockage d’emballages, de papiers, de textiles-linges-chaussures, d’huiles minérales ou alimentaires usagées, de batteries au plomb, ou de déchets dangereux : cliquez-ici,


« Investissements pour la gestion des biodéchets » : pour les entreprises de restauration, de production et de commerce alimentaire, les opérateurs privés de traitement de biodéchets issus des activités économiques, afin de financer jusqu’à 50% des investissements de prétraitement/traitement en établissement et de traitement et de valorisation (désemballage/déconditionnement, hygiénisation, compostage sur plate-forme collective) : cliquez-ici,


« Subvention aux équipements de lutte contre le gaspillage » : pour subvention des équipements tels que : équipements de pesées, camions frigorifiques, acquisitions d’entrepôt, plateformes de collecte, cantines solidaires, ateliers de transformation de type conserverie, équipements permettant le partage de denrées alimentaires entre particuliers… : cliquez-ici,



Notre cabinet d'expertise comptable de Paris, Ile de France, peut vous aider dans les démarches à effectuer.

PRÊTS

Croissance TPE : sur 5 ans, entreprises franciliennes > 3 ans, de 3 << 50 salariés, pour des investissements matériels et immatériels, ou augmentation de BFR, de 10 << 50 Ke : cliquez-ici,


Rebond : à taux 0, de 7 ans dont 2 de différés, accessible à 100 % en ligne sur le site Bpifrance : entreprises franciliennes fragilisées, de 10 << 300 Ke, renfort de trésorerie des TPE et PME : cliquez-ici,


Fonds résilience : avance remboursable 3 K€ << 100 K€, à taux zéro sur max. 6 ans avec différé possible de 2 ans, pour les TPE et PME : cliquez-ici


Fond régional de garantie : existe depuis longtemps mais pas nécessairement connu : il vise à limiter le montant de la caution solidaire du dirigeant de PME demandée par la banque, en intervention conjointe avec Bpifrance, il permet de co-garantir les prêts bancaires jusqu'à 70% : cliquez-ici,


IMPACT Création IDF : Prêt de 40 K€ à 500 K€, remboursable in fine, pour des personnes créant leur entreprise en franchise dans les territoires urbains défavorisés mais n'ayant pas l'apport financier nécessaire. Apport personnel à 10% du montant global du projet : cliquez-ici


Prêt d'amorçage : prêt de 50 Ke << 300 Ke , sur 8 ans avec un différé d'amortissement de 36 mois, garantie ou caution personnelle du dirigeant de start-up < 5 ans, innovantes  pour financer des investissements en R&D, du BFR ou des conseils : cliquez-ici,



Notre cabinet d'expertise comptable de Paris, Ile de France, peut vous aider dans les démarches à effectuer. 

PARTICULARITÉS DÉPARTEMENTS - MÉTROPOLES - VILLES

HAUTS de SEINE : Subvention de 50 % de la perte de CA ou des dépenses engagées en lien avec la situation sanitaire, 2 K€ << 10 K€, pour les TPE, PME 1 << 20 salariés : cliquez-ici,


ESSONE : subvention de 800 euros pour les artisans et les commerçants ayant subi une perte de CA > 30 % au cours d’une période mensuelle comprise pendant l’état d’urgence sanitaire en vigueur depuis le 17 octobre 2020 : cliquez-ici,


SEINE et MARNE : subvention de 60 % des dépenses éligibles HT, dans la limite d’un plafond d’aide égal à 1200 €, pour les dépenses de participation à un salon entre le 1er septembre 2020 et le 31 décembre 2021. Demandes jusqu'au 30 novembre 2021 : cliquez-ici,


PARIS-SACLAY : pour les artisans et les commerçants ayant subi une fermeture administrative à partir du 30 octobre 2020. Subvention mensuelle de 800 € HT maximum pour les loyers mensuels hors charges dû par l’entreprise au prorata temporis de la période de fermeture administrative dans la limite de 2 mois. Pour les bars, restaurants, salles de sport et de loisirs soumis à une fermeture administrative encore plus stricte : subvention mensuelle de 1 000 € HT maximum hors charge : cliquez-ici,


VINCENNES : Aide modulable selon la situation pour des entreprises indépendantes < 50 salariés, ayant subi une perte de CA 15 << 20 % : cliquez-ici



Notre cabinet d'expertise comptable de Paris, Ile de France, peut vous aider dans les démarches à effectuer. 

Suivez-nous !

 

gestion activité autoentrepreneur

 

 

Restez informé !

Abonnez-vous gratuitement à nos lettres d'actualité trimestrielles...

externalisation paie

 

Top